•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé mentale : une campagne de financement en faveur de l’organisme Sara Riel

Chargement de l’image

Plusieurs personnes ont participé à la marche et à la course Sara Riel sur la santé mentale dimanche.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une centaine de Manitobains ont participé à une marche doublée de course tôt dimanche matin à Winnipeg pour amasser des fonds en faveur de l'organisme Sara Riel, qui aide des personnes ayant des problèmes de santé mentale et de toxicomanie. 

La pandémie de la COVID-19 a aggravé les problèmes de santé mentale chez plusieurs personnes, alors que les organismes confrontés au manque de financement n’ont pas toujours eu la capacité de répondre adéquatement aux besoins dans la province.

Pendant la pandémie, nous avons vu qu’il y a tellement un besoin d’appui pour des gens qui souffrent de difficultés de santé mentale, il y a tellement de gens qui vivent en solitude qui ont besoin des amitiés, des relations, des connexions dans la communauté puis Sara Riel offre ces services-là, note Jocelyne Nicolas, une participante à la mobilisation.

Sara Riel fournit de l'assistance aux personnes vivant avec des problèmes de santé mentale et de dépendance en leur offrant un environnement sûr et l’assistance dont elles ont besoin pour retrouver une meilleure qualité de vie.

L’organisme Sara Riel a indiqué sur sa page web avoir reçu plus de 10 000 appels pour soutenir les Manitobains pendant la pandémie.

Face à la problématique, la province a investi dans les services de santé mentale, y compris en contexte scolaire.

Selon Mme Nicolas, il est hors de question de baisser la garde devant les défis que pose la santé mentale.

Nous reconnaissons que ça n’a pas pris fin, même si la pandémie commence à prendre fin c'est des situations qui sont toujours difficiles pour ces gens-là, plus que jamais il faut appuyer Sara Riel.

Chargement de l’image

L'organisme Sara Riel fournit un environnement sûr aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, et la marche à laquelle plusieurs personnes ont participé vise à sensibiliser sur cet enjeu.

Photo : Radio-Canada

Plusieurs bénévoles ont donné leur appui à l’événement.

Aider, supporter, donner des mots d’encouragement, souligne l’une d'elles, Angelynn Peonela.

C’est très important pour pouvoir promouvoir et mettre en cause les effets que ça peut avoir sur  une personne, on est ici pour aider et supporter les gens qui ont des problèmes de santé mentale, ajoute pour sa part Anne-Claudette Nyongwa.

Les organisateurs espèrent que cette mobilisation aura un impact dans la communauté et que d'autres actions suivront dans le futur.

Avec les informations de Amine Ellatify

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !