•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le syndicat Unifor conclut une entente de principe avec Produits forestiers Résolu

Un drapeau rouge qui porte l'inscription Unifor en blanc flotte devant un thuya et des voitures.

Le nouveau contrat de travail servira de modèle pour l'ensemble de l'industrie papetière de l'est du Canada.

Photo : Radio-Canada / Matthew Howard

La Presse canadienne

Le syndicat Unifor a annoncé dimanche avoir conclu une entente de principe avec Produits forestiers Résolu en vue de la nouvelle convention collective modèle de l'industrie forestière.

Les modalités de l'entente n'ont pas été dévoilées. La proposition sera soumise à l'approbation des travailleurs de Résolu au cours de la prochaine semaine. Le résultat sera connu le 20 mai.

« Dans le contexte actuel, avec la pénurie de main-d'œuvre et une inflation galopante, il fallait assurer des conditions de travail compétitives et attrayantes : c'était notre principal défi. Nous sommes convaincus d'avoir conclu la meilleure entente possible dans les circonstances »

— Une citation de  Renaud Gagné, directeur québécois d'Unifor

La nouvelle a été confirmée par l'entreprise. Celle-ci a précisé que la convention-cadre touche sept des usines de pâte et papier de Résolu au Canada, y compris les installations de Dolbeau, Kénogami, Saint-Félicien, Gatineau, Amos et Baie-Comeau.

Nous sommes satisfaits d'en être arrivés à une entente de principe avec les dirigeants locaux et nationaux d'Unifor qui représentent nos employés, a déclaré Rémi G. Lalonde, président et chef de la direction de Résolu. Nous croyons que cette entente reflète bien toute la valeur que Résolu accorde à la contribution de ces derniers au succès de la société ainsi que l'esprit de collaboration qui caractérise la relation entre les deux parties.

Contrat modèle

Unifor mentionne que le contrat modèle de l'industrie papetière consiste à négocier à une table commune les éléments financiers comme les salaires, les avantages sociaux et les régimes de retraite. Une fois le modèle négocié, il sert de base de négociation pour tous les autres employeurs de l'industrie forestière.

En mars, Unifor avait désigné Produits forestiers Résolu pour négocier le contrat de travail modèle qui doit servir aux pourparlers dans l'industrie papetière de l'est du Canada et qui concerne quelque 15 000 membres.

Résolu avait été choisie parce que cette entreprise compte plusieurs secteurs d'activité, notamment la pâte, le papier journal et le papier super calandré, avait alors expliqué M. Gagné. De plus, la règle veut que l'entreprise désignée soit active dans au moins deux provinces.

Traditionnellement, le contrat négocié avec l'entreprise cible sert ensuite de modèle pour négocier dans les autres industries de ce secteur au Québec, en Ontario et dans les provinces de l'Atlantique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !