•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Lieux-dits : la série Raconte-moi ton patrimoine a été un succès

Chargement de l’image

La série de spectacles Raconte-moi ton patrimoine tire à sa fin. Mariette Kirouac était la rassembleuse.

Photo : Radio-Canada / Chantallya Louis

Le dernier spectacle de la série Raconte-moi ton patrimoine des Lieux-dits a eu lieu au Théâtre Cercle Molière à Saint-Boniface au Manitoba, le 14 mai. Une expérience inoubliable selon les participants et le public.

Selon, l'humoriste franco-manitobaine Mariette Kirouac, qui a participé au spectacle, c’est la mise en scène et la diversité des histoires qui ont permis de rendre la série Raconte-moi ton patrimoine unique.

Il y a des histoires avec des faits, d’autres plus personnelles, et ce sont aussi des histoires intergénérationnelles, relate Mme Kirouac en entrevue avec Radio-Canada.

Mariette Kirouac était la rassembleuse du spectacle. Son rôle, explique-t-elle, était de rassembler les gens pour qu’ils puissent raconter leur histoire, les accueillir et les remercier lorsqu’ils terminent.

Guitare en main, le musicien Daniel Péloquin-Hopfner accompagnait Mariette Kirouac avec de l’ambiance sonore, de la musique de transition et une chanson à la fin du spectacle.

Daniel Péloquin-Hopfner a aimé pouvoir voyager à travers les régions rurales franco-manitobaines.

Tout comme Mariette Kirouac, Daniel Péloquin-Hopfner a aussi apprécié les diverses histoires des différents raconteurs.

Plus on entend ces histoires, plus on réalise qu’on est semblable [malgré la distance], soutient-il.

Provenant d’Île-des-Chênes, au Manitoba, Jacques Trudeau était un des raconteurs au spectacle Raconte-moi ton patrimoine qui a eu lieu à la Broquerie le 22 avril.

Il dit avoir joui de l’opportunité d’avoir pu raconter son histoire et l’histoire de sa paroisse.

« Raconter c’est important pour moi, c’est notre vie, c’est d’où l’on vient. »

— Une citation de  Jacques Trudeau, raconteur

Un spectacle où l'on apprend

Le public a tout autant apprécié le spectacle qui a eu lieu au Théâtre Cercle Molière, le 14 mai.

On apprend beaucoup de l'histoire du Manitoba francophone. N'étant pas native d'ici, c'était encore plus intéressant parce que j'apprenais en même temps. Alors j'ai vraiment, j'ai tout aimé, dit Johanne Cayer, qui vit au Manitoba depuis 1979.

Chargement de l’image

Johanne Cayer, Lizanne Hombach et Gisèle Saurette-Roch ont grandement apprécié le spectacle Raconte-moi ton patrimoine le 14 mai au Théâtre Cercle Molière.

Photo : Radio-Canada / Amine Ellatify

De son côté, Lizanne Hombach, de Saint-Boniface, a aimé entendre des voix de différentes générations en plus d'en apprendre sur les régions de la province.

Gisèle Saurette-Roch de Saint-Boniface était sensible au côté poétique des histoires. C’est un vrai trésor, lance-t-elle.

La série Raconte-moi ton patrimoine

Rhéal Cenerini a conceptualisé la série et a aussi fait l’arrangement des textes des raconteurs.

Ce qu’il chérit le plus, c’est d’avoir pu rassembler des histoires de différentes générations.

On avait les petits enfants, les enfants et les grands-parents qui se retrouvaient sur scène et qui partageaient leur expérience commune, relate-t-il.

La directrice du Théâtre Cercle Molière, qui a participé à l’organisation des spectacles, Geneviève Pelletier, a voulu mettre sur pied quelque chose de spectaculaire, avoue-t-elle.

Chargement de l’image

Geneviève Pelletier est directrice du Théâtre Cercle Molière et a participé à l'organisation de la série de spectacles, Raconte-moi ton patrimoine, un volet des Lieux-dits.

Photo : Radio-Canada / Chantallya Louis

On voulait vraiment apporter tous les jougs précoloniaux, donc apporter toutes les histoires métisses, autochtones et des histoires de ces territoires, affirme Mme Pelletier.

C'était vraiment très émotif, en tout cas pour moi, ça a été vraiment un bijou, poursuit-elle.

Geneviève Pelletier ne peut pas garantir le retour de Raconte-moi ton patrimoine, mais souhaite collaborer avec les organismes franco-manitobains afin de mettre sur pied des projets similaires.

Qui sait, ça pourrait être un raconte-moi d’où tu viens?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !