•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Phoenix de Sherbrooke amorce la deuxième ronde

Chargement de l’image

Le Phoenix aura à nouveau l'avantage de la glace pendant cette série.

Photo : Facebook Phoenix de Sherbrooke/Vincent Lévesque Rousseau

C'est un départ pour la deuxième ronde des séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le Phoenix de Sherbrooke a rendez-vous avec l'Armada de Blainville-Boisbriand à 15 heures, dimanche, au Palais des sports Léopold-Drolet pour amorcer ce deuxième tour.

La troupe de Stéphane Julien part favorite dans cette série, puisqu'elle a terminé au premier rang de l'Association Ouest alors que l'Armada a conclu la saison en cinquième position. Qu'à cela ne tienne, l'entraîneur-chef et directeur général ne prend rien à la légère.

Il y a toujours des petits détails à peaufiner avant que le match commence. On a eu la chance de se reposer un peu, d'avoir deux bons entraînements sur la glace. Je pense que les gars sont prêts, a-t-il indiqué à quelques heures de la mise au jeu initiale.

« C'est une équipe qui joue un style de jeu comme le nôtre. Ça va être un jeu un peu plus excitant que contre le Drakkar de Baie-Comeau. »

— Une citation de  Stéphane Julien, entraîneur-chef et directeur général du Phoenix de Sherbrooke

Le niveau devrait d'ailleurs monter d'un cran selon l'entraîneur-chef. Le Phoenix, qui a vaincu le Drakkar de Baie-Comeau en quatre matchs lors de la première ronde, pourrait rencontrer plus d'adversité face à l'Armada.

On s'en va dans un entonnoir vers la finale. Les équipes commencent à rêver d'arriver à la finale alors il y a une meilleure préparation qui est faite des deux côtés. Quand tu gagnes une première ronde, c'est clair que tu as fait de belles choses. L'Armada, c'est une équipe un peu jeune, plus jeune que nous, mais quand même rapide. Leur gardien de but a très bien fait en première ronde.

« Ça va se jouer devant le filet. Nos meilleurs joueurs doivent être dominants comme ils l'ont été en première ronde. »

— Une citation de  Stéphane Julien, entraîneur-chef et directeur général du Phoenix de Sherbrooke

Le Phoenix aura par ailleurs l'avantage de la glace lors de cette série trois de cinq. Un atout clé pour la formation sherbrookoise.

Dans toutes les rondes, c'est un avantage crucial. Dans un trois de cinq, l'avantage peut rapidement se retourner contre toi, mais commencer une ronde de séries devant tes partisans, c'est vraiment important. Ils ont été incroyables depuis le début de la saison, les partisans nous ont suivis et je pense qu'ils vont être présents aussi en deuxième ronde, a observé Stéphane Julien.

« Les joueurs ont vécu la pandémie, sans spectateurs, pendant pratiquement un an et demi. Je pense que de voir les spectateurs revenir et être bruyants pendant les séries les rend vraiment contents. »

— Une citation de  Stéphane Julien, entraîneur-chef et directeur général du Phoenix de Sherbrooke

Le pilote fera confiance à Jakob Robillard pour garder le filet en ce début deuxième ronde. En quatre matchs contre le Drakkar, le cerbère de 20 ans a maintenu une moyenne de buts alloués de 1,94 ainsi qu'un taux d'efficacité de 0,928.

Il a très bien fait en première ronde. Il garde avec confiance alors c'est lui qui va être de retour.

Il s'agira du premier match à domicile du Phoenix depuis la levée de l'obligation de porter le masque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !