•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ronald Bourgeois reçoit un doctorat honorifique de l’Université Sainte-Anne

Depuis son plus jeune âge, l’auteur-compositeur-interprète de Chéticamp fait rayonner la culture acadienne.

Ronald Bourgeois est originaire de Chéticamp, mais habite à Halifax.

L'auteur-compositeur-interprète de la Nouvelle-Écosse, Ronald Bourgeois.

Photo : Radio-Canada / Nathalie Geddry

Radio-Canada

L'auteur-compositeur-interprète Ronald Bourgeois a reçu samedi un doctorat honorifique en études acadiennes de l’Université Sainte-Anne, en Nouvelle-Écosse.

La contribution importante de Ronald Bourgeois à la promotion et au rayonnement de la culture acadienne et au patrimoine des arts et de la musique était ainsi soulignée par l’établissement situé à Pointe-de-l’Église.

J’ai beaucoup voyagé, dit le musicien originaire de Chéticamp, en Nouvelle-Écosse J’apporte avec moi ma province et mon village.

J’ai commencé à gagner de l’argent, à faire de la musique, à l’âge de 13 ans. C’est fondamental, c’est dans mon ADN, c’est dans ma famille, a expliqué Ronald Bourgeois.

C’est la façon qu’on a payé l'université, on a aidé nos familles avec l'argent qu’on faisait. La musique a toujours été au centre de qui je suis, dit-il.

Au-delà de la musique, l’artiste âgé de 66 ans a fait carrière dans la production d’évènements et d’émissions télévisuelles, en production et direction musicale pour la radio commerciale, et dans le secteur du développement communautaire.

En 2004, Ronald Bourgeois était notamment le directeur artistique du Congrès mondial acadien (CMA), qui s’était déroulé en Nouvelle-Écosse. C’est, dit-il, l’un des moments forts de sa longue carrière. Il en évoque plusieurs autres.

Certainement, le 100e anniversaire de l’église de Chéticamp. Ç’a été un moment extraordinaire pour la communauté, a-t-il mentionné. Le Congrès mondial [acadien] 2004, ça aussi, ç’a été phénoménal… et aussi un spectacle pour le 375e anniversaire de la ville de Québec.

Celui qui a écrit plus de 70 chansons enregistrées par des artistes de l’Acadie, de la Louisiane et du Québec, n’est pas étranger aux honneurs. Il a reçu en 2021 l’Ordre de la Nouvelle-Écosse. En 2018, il acceptait le prix Portia White, plus importante récompense musicale dans la province.

Chaque année, l’Université Sainte-Anne décerne des doctorats honorifiques à des personnes qui se sont illustrées par leur contribution à la société.

D’après les reportages de Stéphanie Blanchet et Caroline Lévesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !