•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diminution de fermes et vieillissement de la population agricole en Saskatchewan

Le soleil est caché par l'ombre d'un tracteur.

La Saskatchewan compte près de 400 fermes de moins en 5 ans, entre 2016 et 2021.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Des données de Statistique Canada indiquent que la Saskatchewan a perdu près de 400 fermes et plus de 1200 agriculteurs en 5 ans, soit de 2016 à 2021. Pendant ce temps l'âge moyen des producteurs agricoles est passé de 55 à 55,8 ans.

Selon le recensement de l’agriculture en 2021, la province comptait 34 128 fermes contre 34 523 en 2016. 

Cette diminution confirme une tendance qui s'observe depuis de nombreuses années, selon Statistique Canada, car en 2001, la province comportait déjà 50 598 fermes. En 20 ans, elle en aurait donc perdu plus de 16 000.

Les chiffres en ce qui concerne le nombre d'agriculteurs ne sont pas meilleurs et démontrent une tendance à la baisse.  

Alors qu’ils étaient 45 350 en 2016, le nombre s’est rétréci à 44 140 en 2021. En 2001, la province comptait un peu plus de 66 000 exploitants agricoles.

La situation en Saskatchewan s’inscrit aussi dans une tendance remarquée à travers le Canada.

Nous avons vu une sacrée tendance à perdre des fermes et des agriculteurs au fil des ans, a déclaré la directrice de la recherche et des politiques du Syndicat national des cultivateurs, Cathy Holtslander.

Une femme regarde la caméra

« Une génération de fermiers s'approche de la retraite et il n'y a personne pour les remplacer» s'inquiète la directrice de recherche et des politiques au Syndicat national des cultivateurs, Cathy Holtslander.

Photo : Gracieuseté de / Cathy Holtslander

Mais le nombre de fermes de plus de 3500 acres [1417 hectares] a augmenté au cours des 20 dernières années en Saskatchewan.

La location de terres agricoles est également à la mode en raison du coût des terres et de la dette agricole, fait remarquer Cathy Holtslander.

En Saskatchewan, environ 60 % des terres sont en propriété et 40 % sont en location. Quant à la dette agricole, elle avait augmenté, en 2020, de 4 milliards de dollars, selon Mme  Holtslander.

C'est une dette importante pour les agriculteurs. […] En 2021, elle sera probablement encore plus élevée, surtout avec la hausse des taux d'intérêt.

De moins en moins de jeunes dans la population agricole

Actuellement, l'âge moyen des agriculteurs est de 55,8 ans, en hausse par rapport à 55 ans en 2016, et par rapport à 50,5 ans en 2001. Une tendance également observée au plan national

Pendant ce temps, le nombre d'agriculteurs de moins de 35 ans a chuté de façon spectaculaire dans la province , passant de 8135 en 2001 à 4305 en 2021.

Nous avons une crise émergente en termes de populations d'agriculteurs, constate Cathy Holtslander.

On ne compte pas un aussi grand nombre de jeunes fermiers qui intègrent le métier, ni de jeunes fermiers, ou de fermiers d'âge moyen qui continuent de pratiquer le métier, ajoute-t-elle.

Selon elle, de nombreux jeunes aspirent à devenir des agriculteurs prospères, mais sont confrontés à des obstacles, notamment les coûts élevés des intrants.

Au sein de notre organisation, nous voyons bon nombre de jeunes fermiers qui voudraient exercer ce métier et avoir du succès, mais ils y parviennent difficilement à cause des coûts élevés.

L’agriculteur Rob Stone, basé près de Davidson dit constater que le prix de certains herbicides ont triplé voire quadruplé, sans oublier l’impact du coût du carburant.

En 2020, le carburant nous coûtait 6,75 dollars par acre pour faire fonctionner l'ensemble de la ferme. À l'heure actuelle, il nous en coûterait environ 23 dollars par acre. C'est considérable, note M. Stone.

Selon l'agriculteur fransaskois de Zénon Park, Nicolas Ferré, même si plusieurs jeunes agriculteurs se sont installés dans les environs, ce n’est souvent pas facile pour eux d’intégrer le milieu agricole. 

C'est impossible pour un jeune de décider, je vais commencer à travailler la terre puis je vais commencer à zéro. Sans l'aide de la génération avant soi, c'est presque impossible de devenir agriculteur.

Seule lumière au milieu de l'ombre, le nombre de femmes dans le secteur agricole en Saskatchewan a augmenté pour la première fois depuis 30 ans. 

En 2021, il y avait 735 femmes de plus dans le secteur agricole qu'en 2016, mais les hommes représentent toujours près de 73 % des exploitants de la province. Une tendance observée aussi dans tout le Canada.

Avec les informations de Frederic Harding et Pratyush Dayal 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !