•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des actes violents commis par des groupes de jeunes sèment l’inquiétude à Victoria

Une vitre cassée, dans laquelle on voit le reflet d'un bâtiment et une voiture, à Victoria, le vendredi 13 mai 2022.

Vendredi, une vitre de la rue View a été cassée par un groupe de jeunes.

Photo : Service de Police de Victoria/Twitter

Radio-Canada

Après Vancouver, Victoria fait face elle aussi à une série d’attaques violentes commises contre des personnes vulnérables par des groupes de jeunes.

Il s’agit d’actes d’agression aléatoires perpétrés par de grands groupes de jeunes, parfois plus d’une centaine de personnes, qui sont souvent intoxiquées.

Le service de police affirme que plusieurs d’entre elles viennent des municipalités à l’extérieur de Victoria. Les rassemblements sont organisés et partagés en ligne, comme c’est le cas à Vancouver, indique le porte-parole Bowen Osoko.

Il existe en fait des similitudes importantes entre les incidents dans les deux villes. C’est la même technologie, parfois ce sont les mêmes groupes au sein des applications TikTok ou Snapchat, et les mêmes comptes, qui organisent des événements dans différents endroits.

Malgré des semaines d'intervention au sein d’écoles et de familles des personnes impliquées, la situation demeure inquiétante selon le service de police.

« Ce n’est qu’une question de temps avant que quelqu’un soit gravement blessé ou tué. »

— Une citation de  Bowen Osoko, porte-parole, Service de police de Victoria

Des attaques aléatoires

Un incident typique en est un du 6 mai : une vingtaine de jeunes a entouré un couple sur la rue Douglas, et l’a attaqué de manière aléatoire, leur donnant des coups de poing et saisissant l’une des personnes à la gorge.

La même soirée, une centaine de jeunes s’est réunie près des rues Government et Douglas et plusieurs d’entre eux ont sauté sur des toits de voitures, ont donné des coups de pied aux portières, et ont endommagé des panneaux des transports en commun.

Dans un autre incident, des policiers ont été avertis de la présence d’une adolescente allongée sur la chaussée, avec des blessures à la main. Ils ont appris qu’elle faisait partie d’une foule de jeunes qui avait entouré et agressé deux personnes. Lorsque les victimes se sont enfuies vers leur véhicule, le groupe l’a entouré et l’a roué de coups, ce qui a causé des dommages importants.

Bowen Osoko décrit encore un autre incident, qui a impliqué une personne racisée de la communauté. Il vaquait à ses occupations, il ne connaît pas du tout ce groupe, et puis il se fait entourer par 25 jeunes. Ils le frappent, ils lui donnent des coups de pied, des coups de poing. Ils lui crachent dessus.

Bowen Osoko envoie un avertissement aux jeunes qui songeraient à participer à un tel rassemblement : Par le passé, nous reconduisions des gens à la maison. Nous appelions leurs parents. Maintenant, si vous commettez un acte de violence, vous serez arrêtés.

Cette fin de semaine, la police s’est voulue prête pour toute éventualité. Elle a augmenté sa présence au centre-ville et a aussi gazouillé en direct ses interventions de la soirée de vendredi.

Un couteau rétractable jaune sur le trottoir.

« Un autre arrêt, un autre couteau de saisi », a gazouillé le service de police de Victoria, vendredi 13 mai, en soirée.

Photo : Service de Police de Victoria/Twitter

Au cours de la soirée de vendredi, le service de police a rapporté plusieurs arrestations, dont celle d’un jeune qui endommageait de la propriété dans un stationnement de la rue Store, et d’autres qui cassaient des vitres sur la rue View.

Une mobylette renversée sur le trottoir, devant un bâtiment.

« Un groupe de jeunes s’est dispersé du carré Bastion lors de notre arrivée. Nous avons retrouvé cette mobylette renversée », a tweeté le service de police de Victoria vendredi soir.

Photo : Service de Police de Victoria/Twitter

D'après les informations de CHEK News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !