•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Envertdeurs tiennent une corvée de nettoyage au Témiscamingue

Plusieurs personnes réunis à l'extérieur tenant des sacs en main

Les participants à la 5e campagne de nettoyage du groupe citoyen les Envertdeurs au Témiscamingue.

Photo : Adèle Beauregard du groupe Les Envertdeurs

Radio-Canada

Une vingtaine de personnes dont plusieurs enfants ont pris part samedi à la 5e campagne de nettoyage du groupe citoyen les Envertdeurs au Témiscamingue.

Les participants s'étaient concentrés sur les fossés de la route 382 reliant Ville-Marie de Lorrainville.

Cette année, la quantité de déchets trouvée est beaucoup moins importante que par le passé.

En plus de quelques accessoires automobiles usagés, les participants sont également tombés sur des masques jetables et des contenants des plats de prêt-à-manger.

Ce qu'on a trouvé cette année, puis que l'année passée il y en avait un peu ce sont les masques. Puis les masques, c'est surprenant parce qu'on est quand même sur la grande route. Donc la personne elle n'a pas de raison d'abandonner un masque sur la route. Il n'y a pas de raison de ne l'abandonner nulle part. Mais ça s'explique plus quand on est en ville, mais sur la grande route c'est un peu tannant, indique Adèle Beauregard membre des Envertdeurs et conseillère municipale de Ville-Marie.

Ce qui revient aussi beaucoup, c'est tout le temps la même chose, le principal produit qu'on ramasse, c’est ce que moi j'appelle les prêts à manger et les contenants à boire. Des contenants à sandwichs, mais aussi des trucs de restauration rapide. Des verres à café, des canettes de bière, des bouteilles d'eau. Les contenants des prêts à manger et prêts à boire, y en a toujours beaucoup, ajoute-t-elle.

La fin de semaine prochaine, une autre corvée se tiendra sur la route reliant Lorrainville et Béarn.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !