•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux projets régionaux honorés du gala mérite Ovation municipal

Chargement de l’image

L'équipe de la RÉGÎM et les représentants de la Ville de Gaspé ont été accueillis sur scène par des maires gaspésiens membres de l'exécutif de l'Union des Municipalités du Québec : Daniel Côté (Gaspé), Cathy Poirier (Percé) et Mathieu Lapointe (Carleton-sur-Mer).

Photo : Normand Huberdeau/NH Photographes

Alice Proulx

La Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine a rayonné par ses projets lors de la 17e cérémonie de remise de prix mérite Ovation municipal de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), qui s'est déroulée vendredi soir au Centre des Congrès de Québec.

Parmi les trois projets nommés sur le territoire, deux ont remporté des prix lors de la soirée.

Chargement de l’image

La délégation des Îles-de-la-Madeleine aux Assises 2022, photographiée avec le maire de Gaspé et président de l'Union des Municipalités du Québec, Daniel Côté (à gauche).

Photo : Normand Huberdeau/NH Photographes

Il s'agit du projet TCiTé de la Ville de Gaspé, réalisé de concert avec la Régie intermunicipale de transport de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (RÉGÎM) et du projet de mise en place d'incitatifs pour la création de logements locatifs annuels de la Communauté maritime des Îles.

« La qualité et la diversité des projets honorés dans le cadre de la 17e édition du mérite Ovation municipale démontre, plus que jamais, cette capacité des municipalités à innover et à faire preuve de créativité face aux principaux défis de l’heure. »

— Une citation de  Daniel Côté, président de l'UMQ et maire de Gaspé.

Un jury composé de huit personnes, a évalué les réalisations en se basant sur cinq critères, soit le caractère innovateur des projets de leur démarche aux résultats, le potentiel de transfert ou d'adaptabilité, les retombées de celui-ci dans le milieu, le niveau d'optimisation et de mobilisation des ressources ainsi que les impacts à l'égard de la lutte contre les changements climatiques.

Le projet TCiTé lauréat de la catégorie Transport, mobilité et accessibilité

L'équipe de la RÉGÎM chapeaute le projet de transport collectif intelligent et de transport électrifié TCiTé, dont la Ville de Gaspé est marraine, depuis plus d'un an.

C’est une bonne tape dans le dos, une reconnaissance du travail accompli et de la valeur du projet pour toute l’équipe et nos partenaires, confie la directrice générale de la RÉGÎM, Marie-Andrée Pichette. La gestionnaire ajoute que l'équipe était très émue et heureuse de cette nomination.

« C’est une belle représentation de la région dans un événement de niveau provincial. »

— Une citation de  Marie-Andrée Pichette, directrice générale de la Régie intermunicipale de transport de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine

Le projet TCiTé a été sélectionné par le jury en raison de l'étendue et de l'impact de son offre de service sur le transport collectif.

Chargement de l’image

Marie-Andrée Pichette est fière du projet réalisé.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

On a dix voitures sur le territoire en collaboration avec cinq municipalités, soit Gaspé, les Îles, Grande-Rivière, Chandler, Marie et Carleton, explique Mme Pichette.

Ces véhicules sont, pour la plupart, utilisés par des employés municipaux et des organismes locaux, mais aussi par des touristes et des nouveaux arrivants.

L’été dernier, on a quand même pas mal de touristes qui les ont utilisés, sinon ce sont des familles ou des travailleurs pour des besoins spontanés, lance-t-elle.

Marie-Andrée Pichette soutient que jusqu'à maintenant, les utilisateurs s'intéressent grandement au projet qui en est seulement à sa première phase.

« C’est sûr que c’est un projet qui commence tranquillement. Ce sont des habitudes à implanter, mais peu à peu les gens l’utilisent. Il y a vraiment de l’intérêt pour le projet! »

— Une citation de  Marie-Andrée Pichette, directrice générale de la Régie intermunicipale de transport de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine
Chargement de l’image

L'équipe de la RÉGÎM tenait un kiosque pendant les Assises 2022 de l'Union des Municipalités du Québec afin d'expliquer le projet aux participants du congrès.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

Elle mentionne également que la RÉGÎM souhaite, éventuellement, rendre accessibles plus de voitures électriques aux citoyens.

On teste le marché, on regarde ce qui fonctionne, qui sont nos usagers, de quels secteurs ils proviennent. On fait vraiment une évaluation du projet et dans les prochaines phases, on va augmenter la flotte, confirme Mme Pichette.

Elle indique, par ailleurs, que la Régie envisage d'élargir les heures de disponibilité des véhicules.

La mise en place d'incitatifs pour le logement récompensée

La Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, qui s'attarde depuis quelques années à la crise du logement sur son territoire, s'est illustrée dans la catégorie Développement sociocommunautaire et interculturalité pour son projet d’incitatifs pour la création de logements locatifs annuels.

Le jury a opté pour ce projet puisqu’il propose une solution à long terme à la pénurie de logements et qu'il possède un cadre rigoureux.

Chargement de l’image

Marie-Christine Leblanc est superviseure et agente de développement territorial pour la Municipalité des Îles. Elle présente ici le projet de la mise en place d'incitatifs pour le logement à un élu présent aux Assises 2022 de l'Union des Municipalités du Québec.

Photo : Radio-Canada / Roxanne Langlois

On était déjà très fiers des initiatives qu’on a mises en place et de l’impact qu’elles ont dans le milieu, mais là, c’est juste venu confirmer que ce qu’on a fait avait du sens et qu’on allait dans la bonne direction, souligne la superviseure et agente de développement territorial pour la Municipalité, Marie-Christine LeBlanc.

« On a tenté de multiplier les initiatives pour toucher l’enjeu du logement sur plusieurs sphères. »

— Une citation de  Marie-Christine LeBlanc, superviseure et agente de développement territorial pour la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine

Au cours des dernières années, les Îles-de-la-Madeleine sont parvenues à mettre plusieurs mesures en place dans le but de favoriser la construction de logements, notamment un crédit de taxes foncières et de services pour l'ajout d'appartements, un appel à projets thématiques qui devrait générer 100 nouvelles unités et des retombées économiques de 15 millions de dollars.

Chargement de l’image

Le territoire des Îles-de-la-Madeleine doit composer avec une importante pénurie de logements (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Un comité permanent sur le logement, un programme d'aide à l'hébergement des travailleurs ainsi qu'une enquête sur le logement locatif sont aussi de la liste des projets déployés aux Îles.

Mme LeBlanc est, par ailleurs, fière que le projet de création de la garderie privée non subventionnée Les Élymes ait été finaliste dans la catégorie Aménagement et environnement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !