•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kenora évacue d’autres résidents en raison des inondations

Un camion sur une route inondée.

Plusieurs routes du Nord-Ouest de l'Ontario sont fermées en raison des inondations printanières.

Photo : Département des routes de la Ville de Kenora

Christophe Simard

Les inondations s’aggravent à Kenora, dans le Nord-Ouest de l’Ontario. Selon les autorités locales, le niveau de l’eau a grimpé de deux à quatre pouces en une seule journée, ce qui forcera la municipalité à évacuer d’autres résidents.

Deux ordres d’évacuation ont été publiés par la Ville au cours des 48 dernières heures, dont un premier vendredi, qui touchait 150 domiciles.

L’autre ordre a élargi la zone d’évacuation dans le secteur du pont Portier samedi matin en raison de l’inondation de la rue East Melick, qui est maintenant fermée à la hauteur de la rue Essex. Le centre récréatif municipal a été transformé en refuge pour accueillir les gens déplacés.

Le chef des services d’incendie de Kenora, Kent Readman, indique que plusieurs cours d’eau ont atteint leur limite.

Le lac Black Sturgeon est en train de déborder, mais on surveille étroitement aussi le lac des Bois et la rivière Winnipeg, explique-t-il.

Les partenaires de la municipalité continuent de surveiller le niveau de l’eau près des routes. D’après les équipes sur le terrain, la situation pourrait empirer au cours de la prochaine semaine.

Si d’autres secteurs sont touchés par les inondations, nous fermerons d’autres routes et nous évacuerons les résidents au besoin, assure M. Readman.

Peu de répit pour Kenora

D’après les données de la municipalité, les niveaux de la rivière Winnipeg et du lac des Bois sont plus élevés que 95 % des niveaux mesurés les années précédentes, depuis que Kenora prend de telles mesures.

En entrevue avec CBC, le maire de la municipalité, Dan Reynard, souligne qu’il y a eu plusieurs tempêtes majeures, dont une mercredi soir et une autre jeudi soir.

Dans un communiqué publié vendredi, la Ville de Kenora a déclaré qu’il n’y a aucun moyen de prédire quand les routes ne seront plus sécuritaires.

« C’est pourquoi nous demandons aux gens de quitter leurs secteurs. Nous le leur demandons pour leur propre bien. »

— Une citation de  Dan Reynard, maire de Kenora

Un avertissement d’inondations est en vigueur pour cette région, ainsi que pour Dryden, Thunder Bay, Fort Frances et Attawapiskat.

Dans la région de Thunder Bay, peu de précipitations sont prévues au cours de la prochaine semaine, ce qui devrait permettre au niveau de l’eau de baisser.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !