•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ukraine remporte la victoire de l’Eurovision

Le Kalush Orchestra de l'Ukraine.

Les gagnants de l'Eurovision, les membres du Kalush Orchestra. Ils posent avec leur récompense et le drapeau ukrainien.

Photo : Reuters / YARA NARDI

Radio-Canada

L'Ukraine a remporté samedi soir en Italie le concours Eurovision de la chanson, devant le Royaume-Uni et l'Espagne, grâce au vote des téléspectateurs qui ont plébiscité le groupe représentant le pays envahi fin février par les troupes russes.

Le groupe Kalush Orchestra a remporté la victoire et les honneurs du président ukrainien Volodymyr Zelensky qui a écrit cette phrase sur sa page Facebook : Notre courage impressionne le monde, notre musique conquiert l'Europe.

Kalush Orchestra, dont la chanson Stefania mêle hip-hop et musique traditionnelle, a recueilli 631 points devant le Britannique Sam Ryder et son titre Space Man (466 points) et la chanteuse espagnole Chanel avec Slo Mo (459 points).

S'il vous plaît, aidez l'Ukraine et Marioupol! Aidez Azovstal, a appelé sur scène le chanteur du Kalush Orchestra, Oleh Psiuk, dont la prestation a été ovationnée.

Les parieurs avaient fait du groupe le favori du concours annuel, qui attire près de 200 millions de téléspectateurs pouvant prendre part aux votes avec le jury officiel, en raison du sort de l'Ukraine et de son invasion par la Russie en février.

Comme lors des deux demi-finales organisées cette semaine dans la capitale piémontaise, dans le nord-ouest de l'Italie, une vague de drapeaux bleu et jaune du pays a déferlé dans l'arène du Pala Olimpico, où se sont produits les 24 finalistes.

Gagner l'Eurovision nous donnerait beaucoup d'espoir de gagner la guerre [contre la Russie], confiait une admiratrice ukrainienne, Maria Lembak, 40 ans, dans les rues de Turin, quelques heures avant.

C'est la seconde victoire de l'Ukraine dans ce concours après celle de 2016 – deux ans après l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie – avec Jamala et le titre 1944, une chanson racontant la déportation des Tatars par Staline.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !