•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première canicule hâtive dans le sud du Québec

Des enfants jouent dans un parc à jets d'eau.

L’ouverture des jeux d'eau à Montréal a été devancée de trois semaines.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Radio-Canada

Cette première vague de chaleur qui a commencé jeudi touche plusieurs endroits de la province, dont les villes de Montréal, de Québec et de Gatineau, où le mercure atteindra pour une troisième journée consécutive les 30 degrés Celsius samedi.

Selon les critères d'Environnement Canada, la chaleur enregistrée jeudi, vendredi et samedi pourra se classer comme une canicule, le critère étant que la température atteigne les 30 °C sans facteur humidex sur une période de trois jours consécutifs.

Normalement, on atteint les 30 degrés au début du mois de juin. Mais il faut dire qu’on a été en retard de trois semaines pour atteindre les premiers 20 degrés cette année, expliquait plus tôt cette semaine Jean-Philippe Bégin, météorologue à Environnement Canada.

Toutefois, par mesure de prévention, puisqu’une période de chaleur apporte généralement une période de sécheresse, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a interdit les feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité dans plusieurs régions du Québec.

Les pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) demeurent prêts à intervenir en cas de besoin.

L'indice humidex est cependant peu élevé. L'effet de chaleur est donc moins élevé que lors des canicules que les Québécois peuvent connaître en juillet ou en août.

Montréal ouvre ses jeux d'eau

Pour faire face à la vague de chaleur qui frappe Montréal depuis quelques jours, la Ville a décidé d’ouvrir les jeux d’eau dans 18 arrondissements.

Normalement, on ouvre nos jeux d’eau au mois de juin, [mais] on a procédé trois semaines à l’avance pour presque la totalité des jeux d’eau, a expliqué le porte-parole de la Ville de Montréal, Philippe Sabourin.

Parmi les 18 arrondissements, on compte le Plateau-Mont-Royal, Outremont, Anjou, Saint-Laurent et Rosemont–La Petite-Patrie.

Un total de 850 fontaines extérieures partout à Montréal ont aussi été remises en marche durant la semaine pour permettre aux gens de se rafraîchir facilement, a ajouté M. Sabourin.

Il faut boire beaucoup en temps de canicule, de six à huit verres d’eau par jour, a-t-il rappelé.

Une autre façon de trouver du réconfort lors de périodes de grande chaleur consiste à opter pour les grands parcs plutôt que pour les petits parcs de proximité, propose M. Sabourin. Ce sont des endroits où on va trouver beaucoup de fraîcheur.

Montréal compte huit grands parcs, dont le parc La Fontaine et le parc Maisonneuve.

Il faut aussi penser à nos installations intérieures, [par exemple] les piscines [intérieures], les bibliothèques et les maisons de la culture, a-t-il proposé.

Les piscines extérieures ne sont pas encore ouvertes en raison de certaines contraintes, a précisé le porte-parole. La Ville n’est pas équipée pour l’instant, mais on va le faire dès que les conditions le permettront.

Record de chaleur à plusieurs endroits

Jeudi, Montréal a battu un record de chaleur vieux de 129 ans avec les 30,3 °C enregistrés. À pareille date en 1893, la température de la métropole avait atteint 28,9 °C.

D'autres records ont d'ailleurs été battus le 11 mai, notamment à Gatineau, à Québec, à Rimouski, au Saguenay et en Beauce.

Cette vague de chaleur, qui survient anormalement tôt, n'aura toutefois pas de conséquences, a précisé le météorologue Jean-Philippe Bégin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !