•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fin du port du masque obligatoire dans les lieux publics accueillie avec le sourire

Des masques pour se protéger contre la COVID-19

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les endroits publics au Québec à compter de minuit ce soir.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Des sourires étaient sur plusieurs visages vendredi, à quelques heures de la fin du port obligatoire du masque dans les lieux publics, après près de deux ans depuis l'entrée en vigueur de la mesure.

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les endroits publics du Québec à compter de minuit ce soir, sauf dans les transports en commun et les établissements de santé.

À la Place du Royaume, à Chicoutimi, les affiches rappelant l’obligation de porter un couvre-visage avaient d’ailleurs déjà été retirées, vendredi en fin d’après-midi.

Des personnes rencontrées dans le stationnement du centre commercial se réjouissaient de cette nouvelle étape vers un retour vers la normalité.

Ça va faire une belle différence sur nos habitudes, et sur notre travail aussi, quand on le porte au travail, a commenté une femme.

Ça me rassure, et de voir aussi qu’à un moment donné, on passe à autre chose. Le non verbal, il passe aussi par le sourire, par le visage, estime une autre citoyenne. Je pense que ça va nous ramener à une certaine normalité.

Pour d’autres, le port du masque demeure encore à considérer dans certaines situations. Je pense que ça devrait bien aller, a indiqué un homme. De là à dire qu’on devrait l’enlever à 100 %, c’est peut-être plus ça la question qui tue. Même dans les milieux de travail et dans les commerces de détail et compagnie. Je pense qu’on a encore un peu d’ajustement.

Des élèves masqués lèvent la main dans une salle de classe.

Les jeunes n'auront plus à porter le masque en classe, lors de leur retour sur les bancs d'école lundi.

Photo : Getty Images / FatCamera

La fin du masque en classe soulignée

Des enfants se réjouissaient également, vendredi, à la sortie des classes, à l’idée de savoir qu’ils n’auront plus à porter le masque lors de leur retour sur les bancs d’école lundi.

La plupart des personnes vont être contentes de pouvoir enlever leur masque, estime une jeune fille. Parce que parfois, ça prend un peu de temps, et c’est un peu bizarre, porter le masque quand t’as de la crème solaire, ça colle dessus!

Quand on est à l’intérieur et que quelqu’un se sent mal, on ne peut pas vraiment le voir, parce que la bouche, c’est comme ça qu’on va voir les émotions, a pour sa part laissé tomber un garçon.

Une autre élève rencontrée avait hâte elle aussi de ne plus avoir à porter un couvre-visage en classe. Parce que je suis un peu tannée du masque, a-t-elle lancé. Parce qu’on avait chaud, puis on devait le changer à toutes les secondes!

Des élèves de l’école La Carrière, de Chicoutimi-Nord, ont d’ailleurs souligné la dernière journée du port obligatoire du masque par un projet créatif.

Ils ont exprimé leurs émotions en colorant des masques et en faisant des montages. La chorale de l’école a même souligné le retrait du port du masque en chantant le Rap du coeur.

Afin de nous sortir de cette période sombre, nous enchaînerons avec L’hymne à la beauté du monde qui sera complétée dans les prochaines semaines, ont souligné les enseignants responsables du projet, dans un communiqué envoyé aux médias.

D’après un reportage de Philippe L’Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !