•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le retour de la Journée de la francophonie yukonnaise

Chargement de l’image

Le drapeau de la Franco-Yukonnie flotte aux côtés du drapeau du Canada et celui du Yukon.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Radio-Canada

Dimanche marque le retour des célébrations de la Journée de la francophonie yukonnaise. Depuis deux ans, la pandémie empêche la communauté francophone du Yukon de se rassembler en personne pour marquer l'occasion.

De midi à 16 h, le Centre scolaire secondaire communautaire (CSSC) Paul-Émile Mercier accueille les festivités qui soulignent et célèbrent le rôle joué par les francophones dans le développement du territoire.

Le retour en présentiel est particulièrement attendu et la commissaire du Yukon, Angélique Bernard, s'en réjouit.

« Ça va être une journée pleine de fêtes, pleine d’espoir aussi et juste un retour à ce qu’on pourrait appeler la normalité [...] avec des rencontres en personne après deux ans de virtuel. »

— Une citation de  Angélique Bernard, commissaire du Yukon

Lorraine Taillefer, la présidente de l’Association franco-yukonnaise (AFY) rappelle, dans un communiqué, l’importance de cette journée pour se rassembler afin de faire valoir la contribution des francophones et des francophiles au Yukon.

C’est en 2007 que le gouvernement du Yukon a fait du 15 mai la journée officielle consacrée aux francophones du territoire. Cette journée est, depuis, devenue l’un des grands rendez-vous de la communauté franco-yukonnaise.

Cette année, les chansons du groupe Major Funk seront accompagnées de bouchées et d’animations bilingues pour les petits et les grands. Ce sera aussi l’occasion de remettre le prix Engagement exceptionnel qui soulignera l'engagement exemplaire d’un membre auprès de la communauté.

Les festivités se tiennent au CSSC Mercier, tout un symbole pour la communauté qui s’est tant battue pour sa création.

Quand on parle d’une école francophone en milieu minoritaire, l’école est vraiment le cœur de la communauté, donc ça va être intéressant de faire ça dans le bel espace qui est réservé pour la communauté à l’école secondaire, explique Angélique Bernard.

John Streicker, le ministre responsable de la Direction des services en français, explique qu'il constate la vitalité de la communauté à l’oreille.

« Je me réjouis quand j’entends de plus en plus d’accents francophones dans nos rues, nos écoles, nos commerces et au sein de notre gouvernement. Je tiens à souligner le travail de tous ceux et celles qui permettent à la francophonie de s’épanouir au territoire. »

— Une citation de  John Streicker, ministre responsable de la Direction des services en français

Comme chaque année, le bleu azur du drapeau franco-yukonnais sera hissé, pour l’occasion, à Whitehorse et à Dawson en signe de reconnaissance de cette journée spéciale.

Plus d’informations sont disponibles sur le site de l’Association franco-yukonnaise (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !