•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lutte et prévention des feux de forêt : 516 millions et un système de surveillance

Un feu de forêt ravage tout sur son passage.

Le gouvernement fédéral va investir 170 M$ sur 11 ans auprès de l'Agence spatiale canadienne pour la mission GardeFeu, qui devrait donner naissance en 2028 au premier système satellite consacré à la surveillance des feux de forêt.

Photo : Associated Press / David Zalubowski

Ottawa dépensera 516 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir les provinces, les territoires et les Premières Nations dans leur lutte contre les feux de forêt. L'enveloppe comprend le financement de matériel, d'équipement et de formation, mais aussi la création d’un nouveau système satellitaire de surveillance.

Alors que la saison des feux de forêt a déjà débuté en Colombie-Britannique, le ministre des Ressources naturelles et député de la circonscription de North Vancouver, Jonathan Wilkinson, a précisé l’engagement du gouvernement pour prévenir et atténuer les feux de forêt.

Sur cette somme, 270 millions de dollars serviront à financer des équipements pour les pompiers, et les Premières Nations recevront directement 40 millions de dollars en matériel.

Par ailleurs, Ottawa investira 170 M$ sur 11 ans auprès de l'Agence spatiale canadienne pour la mission GardeFeu, le premier système satellite mondial consacré à la surveillance des feux de forêt, a déclaré M. Wilkinson. Il devrait être opérationnel en 2028.

Le gouvernement dit aussi vouloir former 1000 pompiers supplémentaires et souhaiter que les savoirs et les techniques traditionnels autochtones relatifs à la prévention et à la gestion des incendies soient intégrés dans les stratégies et les dispositifs de lutte contre les feux de forêt.

Les Premières Nations de la Colombie-Britannique recevront par exemple 8,4 millions de dollars en 2022 par l’intermédiaire de la First Nations Emergency Services Society pour soutenir la planification, la préparation et la réponse aux situations d’urgence dans les communautés.

Travailler ensemble

En raison du changement climatique, le ministre des Ressources naturelles a déclaré que les événements météorologiques extrêmes seraient plus intenses et plus fréquents .

Les prévisions actuelles indiquent que ce sera un autre été difficile pour les Britanno-Colombiens et Britanno-Colombiennes et les Canadiens et Canadiennes en général, a-t-il dit lors d'un point de presse à Vancouver, accompagné des ministres Bill Blair et Patty Hajdu.

Compte tenu des changements climatiques, chaque ordre de gouvernement et les partenaires de la gestion des urgences doivent prendre des mesures énergiques pour se préparer aux situations d’urgence, y compris aux feux de forêt, a déclaré Bill Blair, le ministre de la Protection civile.

M. Blair, qui s’est rendu jeudi dans le village et la Première Nation de Lytton, a déclaré que les Britanno-Colombiens ont vraiment été en première ligne et ont dû faire face à des catastrophes naturelles vraiment difficiles, faisant référence aux inondations qui ont frappé la province en 2021.

Il faut reconnaître que les communautés autochtones sont les plus touchées par ces désastres naturels, a-t-il ajouté.

 Nous devons plus que jamais nous serrer les coudes pour protéger nos populations, nos forêts, notre faune et notre approvisionnement alimentaire contre des étés plus longs et plus chauds, a déclaré Patty Hajdu, ministre des Services aux Autochtones.

La Colombie-Britannique particulièrement éprouvée

Selon le gouvernement fédéral, 416 millions de dollars ont été octroyés en vertu des Accords d’aide financière en cas de catastrophe pour le coût des opérations de secours et les frais de reconstruction associés aux feux de forêt de 2021 en Colombie-Britannique, notamment pour le village de Lytton.

Durant l'été 2021, plus de 800 000 hectares ont brûlé à travers la province de l’ouest. Des centaines de soldats du feu ont été mobilisés, parfois venus en renfort d'ailleurs au Canada et de l'étranger.

Bryan May, le secrétaire parlementaire de la ministre de la Défense nationale, a rappelé que du personnel et des moyens militaires ont été déployés sur les théâtres des incendies, l’an dernier, et assuré que les forces armées se mobiliseront de nouveau si nécessaire.

Alors que la province vient de reformer son service de lutte et de prévention des feux de forêts, le ministre de la Sécurité de la Colombie-Britannique, Mike Farnworth, a déclaré : Il est clair que nous devons tous en faire davantage pour la sécurité de nos collectivités et les préparer aux futures saisons de feux de forêt, avant de remercier le gouvernement fédéral pour son soutien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !