•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton veut investir dans la réhabilitation d’un hangar de la Deuxième Guerre mondiale

Photo d'époque du hangar 11 où il est inscrit Northwest Industries LTD, commercial aircraft service. Un avion est tout près du bâtiment.

Le hangar 11 a été construit en 1942.

Photo : Fournie par la Ville d'Edmonton

Radio-Canada

Un hangar d’avion datant de 80 ans pourrait devenir le projet le plus ambitieux de l’histoire de la préservation du patrimoine d’Edmonton si le conseil municipal accepte une proposition de la Ville.

Dans un rapport, la Ville recommande que le hangar 11, qui se trouve sur les terrains de l’ancien aéroport du centre-ville, soit déclaré ressource historique municipale.

Si cette proposition est approuvée, le bâtiment sera protégé contre la démolition ou la modification d’une manière qui en changerait la nature.

La Ville est prête à investir 5 millions de dollars en 10 ans pour réhabiliter l’édifice. Le propriétaire du hangar serait aussi prêt à investir plusieurs millions de dollars. Le coût total des travaux est évalué à environ 15 millions.

Selon le principal planificateur du patrimoine de la Ville, David Johnston, la réhabilitation du hangar 11 serait une entreprise colossale.

Ce serait le projet de réhabilitation du patrimoine le plus important et probablement le plus complexe que nous ayons vu à Edmonton, dit-il.

D’une superficie de 7430 m2 (80 000 pi2), le hangar 11 est unique par son caractère et ses matériaux, puisqu’il est entièrement en bois et ne contient pas de béton, de brique ou d’acier.

Je le caractériserais certainement comme l’un des bâtiments les plus importants que nous ayons à Edmonton, dit David Johnston.

Rôle dans la Seconde Guerre mondiale

Le hangar 11 a joué un rôle important dans l’aide aux forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’armée américaine l’a construit en 1942 sur l'emplacement actuel du campus de l’Institut de technologie du nord de l’Alberta (NAIT).

Edmonton était alors le point de départ d’une route utilisée par les États-Unis pour envoyer des fournitures à l’Union soviétique en passant par l'Alaska pour aider à combattre l’Allemagne nazie sur le front de l’Est.

Le hangar a ensuite fait partie intégrante d'un des premiers aéroports municipaux du Canada.

Un espace résidentiel et commercial

Si le plan est approuvé, le hangar serait converti en espace commercial et résidentiel à usage mixte avec des terrasses et des jardins sur le toit. Il aurait l’objectif de zéro émission nette et pourrait se connecter au système énergétique du quartier Blatchford.

Le hangar avec un look moderne, de nombreuses fenêtres et de la verdure sur le toit.

Image de ce à quoi le hangar ressemblerait si jamais le conseil municipal approuve le projet.

Photo : Fournie par Architure inc

Un comité du conseil municipal discutera de la demande de désignation historique lors d’une réunion prévue la semaine prochaine. L’approbation ou le rejet de la demande est attendu d’ici la fin du mois.

Avec les informations de Natasha Riebe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !