•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des averses records provoquent une crue des eaux dans la région de Kapuskasing

Un camion déverse des roches sur une route inondée

Des travailleurs étaient sur place à peine 24 heures après la tempête pour réparer la route Tower, située près de Moonbeam.

Photo : Radio-Canada / Christophe Simard

Christophe Simard

Environnement Canada indique que Kapuskasing et les communautés environnantes ont reçu 48,1 millimètres de pluie jeudi. De cette quantité, 35 millimètres sont tombés en moins de trois heures. Des routes, terrains et espaces publics ont été endommagés par les inondations causées, tout comme des centaines de résidences et commerces.

Cette tempête bat un record datant de 1971. Le 12 mai cette année-là, Kapuskasing a reçu 40,6 millimètres de pluie.

Je me rappelle d’être entré au travail et on regardait les abords [de la rivière Kapuskasing] qui étaient tous exposés. Aujourd’hui, c’est tout recouvert, se souvient le directeur général de la Ville de Kapuskasing, Guylain Baril.

De l'eau et de la broue couvrent un sentier pédestre

Le niveau de l'eau de la rivière Kapuskasing a atteint le sentier qui longe la rive du parc Riverside.

Photo : Radio-Canada / Christophe Simard

La Municipalité a reçu de nombreux appels tout au long de la journée au sujet de sous-sols endommagés par les averses. En matinée seulement, il y a eu plus que 90 coups de fil.

Les assureurs avec qui on travaille nous rapportent qu’il y aurait eu 250 cas d’inondation de sous-sol, affirme M. Baril.

Le directeur général croit qu’il est trop tôt pour quantifier monétairement la gravité de la tempête, mais il sait qu’il y aura des travaux à faire.

J’ai eu des appels de certains commerces en ville. Leur équipement a été endommagé de façon importante et ils devront passer plusieurs jours ou même des semaines à réparer ça, partage-t-il.

Il restera à déterminer qui sera responsable de payer les frais liés aux inondations.

Guylain Baril en entrevue

Le directeur général de la Ville de Kapuskasing, Guylain Baril, a vu l'eau dépasser la rive du parc Riverside de son bureau.

Photo : Radio-Canada / Christophe Simard

D’après M. Baril, le système d'égout municipal n’était pas prêt pour une telle situation. Avec un système trop gros l’eau ne circule pas assez rapidement dans les tuyaux et crée des dépôts [de déchets].

C’est pourquoi Kapuskasing a choisi un système qui a été conçu pour être idéal, mais lors d’un débordement comme ça, c’est impossible de capturer toute l’eau, explique-t-il.

Suspension du golf à Kapuskasing

En raison d’une augmentation subite du niveau de l’eau, le Club de golf de Kapuskasing a temporairement fermé ses portes aux joueurs.

Un ruisseau qui traverse le terrain a débordé et endommagé quelques ponts. Au sommet de la tempête, le niveau de l’eau avait transformé le vert du sixième trou en île.

Le gérant du club de golf, André Robichaud, indique que trois ponts ont été endommagés. En date du samedi 14 mai, les structures ont été temporairement réparées.

« À long terme, oui ça va coûter de l’argent et oui il va falloir trouver une solution pour éviter que cela arrive encore. »

— Une citation de  André Robichaud, gérant du Club de golf de Kapuskasing

D’après M. Robichaud, il faudra trouver une meilleure manière de renforcer les ponts ou de les ancrer dans le sol.

Le terrain a déjà subi plusieurs inondations, mais en raison du sol partiellement gelé, l’eau est restée par-dessus terre pendant plus de temps qu’à l’habitude.

Le club de golf sera en mesure de rouvrir au public le dimanche 15 mai, mais les voiturettes sont interdites jusqu’à nouvel ordre.

Un ruisseau inondé

Le ruisseau qui sépare les 6e, 7e et 9e trous du Club de golf de Kapuskasing a débordé.

Photo : Radio-Canada / Christophe Simard

Mère Nature a également forcé la fermeture de plusieurs routes dans la région, comme la route Tower, située à l’ouest de Moonbeam.

Normalement très fréquentée par les propriétaires de chalet et campeurs du lac Rémi, elle est demeurée fermée à la circulation pendant plus d’une journée.

Plusieurs équipes de travaux routiers ont été déployées le lendemain de la tempête pour réparer les dégâts causés par les averses sur la route 11.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !