•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La France à la découverte de la littérature winnipégoise

Valentin Cueff tient un livre.

Valentin Cueff présente l'ouvrage de Katherina Vermette qui participera au festival Étonnant Voyageurs en 2022.

Photo : Valentin Cueff

Le festival de littérature Étonnants voyageurs qui se tient chaque année à Saint-Malo en France découvrira cette année le Manitoba et l’histoire des Métis à travers la plume de l’écrivaine mitchif Katherena Vermette, invitée à l’événement littéraire du 4 au 6 juin 2022.

Créé en 1990 par l’écrivain Michel Le Bris, le festival Étonnants voyageurs attire chaque année 60 000 visiteurs en Bretagne à Saint-Malo.

L'événement invite en moyenne 200 auteurs et autrices du monde entier afin d’échanger sur des sujets d’actualité autour de projections, de rencontres et de débats.

Au programme cette année, entre autres, l’écologie et le pouvoir de la fiction dans l’état du monde actuel.

L’écrivaine Katherena Vermette est justement invitée au festival en France pour venir présenter la nouvelle traduction en français de son ouvrage paru en 2016 sous le titre The Break et, en 2017, au Québec sous le titre La ligne brisée.

Selon Valentin Cueff, assistant communication, le festival a dans l’idée que les écrivains portent un regard sur le monde qui est intéressant et qui mérite d’être entendu. C’est pour cela qu’on fait venir beaucoup de monde à Saint-Malo pour en parler.

« Comment le fait de raconter des histoires peut nous faire voir le monde autrement ou stimuler notre imagination d’une façon nouvelle, apporter un regard différent sur l’actualité. »

— Une citation de  Valentin Cueff, assistant de communication
La couverture du livre « Ligne brisée » de Katherena Vermette.

La couverture du livre « Ligne brisée » de Katherena Vermette.

Photo : Québec Amérique

L’ouvrage de Katherena Vermette n’était jusqu’alors pas distribué en France.

La nouvelle traduction publiée en 2021 chez l’éditeur français Albin Michel s’intitule Les Femmes du North End.

L’écrivaine Katherena Vermette précise que c’est l’éditeur Albin Michel qui l’a approché pour cette nouvelle traduction.

Elle a travaillé avec les deux traductrices, Mélissa Verreault (Québec) et Hélène Fournier (France).

Chronique d'une réalité canadienne

Valentin Cueff qui a lu cette nouvelle traduction relate l’histoire. Ça se passe à Winnipeg dans le quartier du North End. L’histoire est centrée autour d’une tragédie que vit une fille autochtone. L’histoire montre comment les femmes d’une même famille se construisent entre elles autour d'une tragédie. C’est un ouvrage sur la résilience.

En invitant Katherena Vermette, le festival Étonnants voyageurs a aussi cette ambition de faire connaître un pan de l’histoire du Canada trop souvent méconnu en France.

Katherena Vermette participera à une rencontre sur la question des identités autochtones avec une autre autrice ontarienne. C’est une histoire du Canada qui n'est pas forcément connue en France, dit Valentin Cueff.

Les Français ne sont pas forcément au fait de l’histoire des Métis, de Louis Riel. Toute cette histoire va pouvoir être dite au festival. On est très heureux de pouvoir accueillir des autrices autochtones pour pouvoir discuter et en témoigner, se réjouit-il avant d'indiquer que cela rejoint ce thème sur la fiction.

Selon M. Cueff, à travers des histoires, on peut apprendre à connaître l’histoire d’un pays. C’est finalement mêler l’histoire personnelle à la grande histoire.

C’est ce que fait l’ouvrage de Katherena Vermette. Il raconte l’histoire du Canada à travers l'histoire de cette famille, ajoute-t-il.

Portrait de Katherena Vermette.

L'auteure Katherena Vermette a grandi à Winnipeg, sur le territoire de la nation Métis visé par le traité no 1.

Photo : Hachette Canada

L’écrivaine confie avoir été un peu surprise que l’on veuille traduire son ouvrage.

Quand d’autres pays m’ont demandé mon livre et ont voulu le traduire, je n'ai pas compris pourquoi ils étaient intéressés par mon histoire, mais je pense que c’est toujours intéressant de découvrir des endroits qu’on ne connaît pas. J’aime lire des histoires qui se passent à des endroits que je ne connais pas.

« Les gens veulent découvrir des gens qui ne leur ressemblent pas.  »

— Une citation de  Katherena Vermette, écrivaine

Katherena Vermette ne souhaite pas écrire sur sa propre histoire. J’écris des histoires sur ma communauté et sur ma ville, car je pense que ma ville est très intéressante et que ma communauté est vraiment brillante, explique l’écrivaine.

C’est une histoire basée sur la réalité, sur des choses que je connais et que j’ai vues, note-t-elle.

L’histoire est au sujet des traumas. Nous avons tous des traumas, mais comment nous faisons avec eux et chacun a une réponse différente, raconte Katherena Vermette.

Étonnants Voyageurs diffusera en ligne des enregistrements de cafés littéraires à la fin du festival.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !