•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Libéraux et néo-démocrates veulent explorer la semaine de quatre jours

Un travailleur installe un panneau sur un chantier de construction.

Néo-démocrate et libéraux veulent prendre des mesures pour mettre à l'essai la semaine de quatre jours.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Radio-Canada

Le NPD et les libéraux de l'Ontario promettent d'explorer l'idée de la semaine de travail de quatre jours, s'ils forment le gouvernement.

Les libéraux disent qu'ils lanceraient un projet pilote, pour démontrer comment la semaine de quatre jours pourrait fonctionner. Ils collaboreraient avec des groupes d'entreprises et des syndicats, pour concevoir et évaluer le modèle.

Le chef libéral Steven Del Duca affirme que la pandémie a lancé une réflexion sur l'importance de l'équilibre travail-vie personnelle.

Le NPD déposerait à nouveau un projet de loi privé présenté en 2021 à ce sujet.

Il prévoit la création d'une commission sur la semaine de quatre jours chargée de présenter des recommandations sur la façon de procéder pour implanter un projet pilote.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections 2022 en Ontario.

Le chef progressiste-conservateur Doug Ford affirme que le secteur privé est mieux placé pour prendre des décisions sur les semaines de travail.

Rocco Rossi, le PDG de la Chambre de commerce de l'Ontario, affirme qu'un nombre croissant d'entreprises mettent à l'essai des semaines de travail de quatre jours, mais qu'il est important que ces décisions viennent des employeurs.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !