•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le manque de personnel et l’inflation touchent aussi les Mosaïcultures

Des ouvriers installés sur un chariot élévateur sont en train de travailler sur une gigantesque mosaïculture représentant une femme ayant la main droite levée.

La Terre-Mère est la pièce maîtresse des Mosaïcultures depuis leur création en 2002. « C'est notre Mona Lisa », définit Johanne MacKay, la directrice générale adjointe de l'événement, en référence à La Joconde.

Photo : Radio-Canada / Vincent Pichard

À un mois de l’ouverture des Mosaïcultures, les employés chargés d’aménager le site au parc du Bois-de-Coulonge, dans Sillery, sont en pleine effervescence. Les journées sont chargées, en particulier pour les horticulteurs, dont les équipes ne sont pas encore complétées.

Comme les restaurateurs, comme les commerçants, nous sommes touchés par la pénurie de main-d'œuvre, révèle Yves Vaillancourt, l’horticulteur en chef de l’exposition.

L’idéal pour lui serait d’avoir 100 travailleurs. On est à environ 70, 75. Il en est à lancer un appel aux bonnes volontés.

Si les gens veulent essayer, même si c’est pour deux semaines, qu’ils nous contactent. Ça nous fera plaisir de les accueillir. Et si ça leur plaît, ils pourront continuer avec nous, poursuit Yves Vaillancourt.

Des ouvrières portant des casques de chantier sur un échafaud sont en train de travailler sur une structure métallique.

En ce moment, les horticulteurs sont en train de remplir les structures des mosaïcultures avec de la terre et du terreau. Les plantations commenceront à la fin du mois.

Photo : Radio-Canada / Vincent Pichard

Johanne MacKay, la directrice générale adjointe des Mosaïcultures, l’assure. Pas besoin d’être un horticulteur chevronné. Vous aimez planter, vous aimez jardiner? Venez nous aider!

Du jamais vu

L’événement s’annonce grandiose, rien à voir avec tout ce qui a déjà été dévoilé dans le passé, à Montréal, Gatineau ou ailleurs dans le monde.

« Chaque fois qu’on fait une exposition, on veut s’améliorer et faire plus. Celle qu’on amène ici va vraiment être extraordinaire. »

— Une citation de  Johanne MacKay, directrice générale adjointe des Mosaïcultures Québec 2022

Pas moins de 200 mosaïcultures - jamais il n’y en a eu autant - seront présentées, dont 80 % d’entre elles le seront pour la première fois.

La Terre-Mère, la pièce emblématique des Mosaïcultures, occupera bien sûr une place de choix dans le parcours et elle arborera une allure inédite. Des chutes d’eau s’écouleront de sa chevelure, ce qui n’a pas été simple à monter.

Une femme avec un casque de chantier et un gilet jaune fluo pose devant une mosaïculture représentant une femme ayant les yeux fermés et la main droite levée. Des ouvriers installés dans un chariot élévateur sont en train de travailler sur la structure.

750 000 visiteurs sont attendus aux Mosaïcultures Québec 2022, confie Johanne MacKay, la directrice générale adjointe de l'événement.

Photo : Radio-Canada / Vincent Pichard

Ça nous a demandé pas mal de travail pour rendre ça fluide. On est en train de finaliser l’étanchéité. On devrait faire les tests d’eau d’ici la fin de la semaine, renseigne Raymond Brouillard, le consultant et chef sculpteur.

Afin de monter les structures, lui et son équipe utilisent des tiges d’acier. Cette fois, Raymond Brouillard a eu besoin d’en commander une tonne.

Mauvaise surprise, depuis la pandémie, le coût des matières premières connaît un sérieux coup de chaud. Les prix ont monté substantiellement. On le sent.

Un chapiteau en cours de construction dans un parc.

La Pergola est une mosaïculture représentant la maison du lieutenant-gouverneur qu'il y avait autrefois dans le parc du Bois-de-Coulonge.

Photo : Radio-Canada / Vincent Pichard

Où garer sa voiture?

Les places de stationnement au parc du Bois-de-Coulonge sont limitées, mais plusieurs options s’offrent à celles et ceux qui viendront en voiture. Les organisateurs ont conclu une entente avec iA Groupe financier qui possède des bureaux dans le secteur.

Pendant les heures d’ouverture des Mosaïcultures Québec 2022 (de 10 h jusqu’à la tombée du jour, 7 jours sur 7), les visiteurs pourront s’y stationner gratuitement. iA Groupe financier est propriétaire de deux immeubles sur Grande-Allée et d’un troisième sur la rue Thornhill.

On a aussi un accord avec l’Université Laval, précise Johanne MacKay. Plusieurs lignes de bus rallient l’université et le lieu de l'événement.

Des ouvriers portant un casque de chantier en train de s'harnacher devant une grande structure métallique en forme de arche.

Six millions de plantes provenant de partout au Québec seront utilisées pour ces Mosaïcultures 2022.

Photo : Radio-Canada / Vincent Pichard

Les préparatifs des Mosaïcultures vont bon train, et que les plus impatients se rassurent : Pratiquement tout est prêt, indique Raymond Brouillard. Du côté horticole, ça va bien. On est dans mes temps, ajoute Yves Vaillancourt.

Pas de retards à craindre, donc. Ça va être magnifique, magnifique! répète Johanne MacKay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !