•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police lutte contre les « bruits perturbateurs »

Un policier couché par terre est en train de regarder sous une voiture modifiée.

Un policier examine un véhicule pour vérifier si son propriétaire a procédé à des modifications illégales.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Radio-Canada

Les policiers de Québec seront très présents vendredi soir dans les rues de l’arrondissement de La Cité-Limoilou pour surveiller les propriétaires de véhicules modifiés qui causent des « bruits perturbateurs ».

De 18 h jusqu’à 3 h du matin, les policiers sillonneront entre autres le secteur de la Grande-Allée et du boulevard Champlain.

Ils prêteront attention au bruit excessif des véhicules modifiés et au respect des limites de vitesse.

De nombreuses plaintes en raison du bruit ont été faites au 311 depuis le début du printemps.

Cette opération vise notamment à faire respecter un nouveau règlement qui stipule qu’il est interdit de produire un bruit, émis par un véhicule (...), qui trouble la paix ou la tranquillité publique, tel que le crissement de pneus ou encore celui généré par le bruit d’un moteur utilisé à des régimes excessifs, précise le communiqué du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !