•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aurora Cannabis : perte nette de 1 milliard de dollars au troisième trimestre

Durant la même période, l’an dernier, l’entreprise avait subi une perte de 160 M$.

L'intérieur d'une installation servant à faire pousser du cannabis.

L'usine Sky, à Edmonton, sera fermée d'ici le troisième trimestre de 2023.

Photo : Aurora Cannabis/La Presse canadienne

Radio-Canada

Aurora Cannabis fermera trois installations en Alberta et en Colombie-Britannique dans la foulée du dévoilement de charges de dépréciation qui ont entraîné une perte nette de plus de 1  milliard de dollars au cours de son dernier trimestre.

Les revenus pour la période se terminant le 31 mars ont atteint 50,4 millions de dollars, une baisse de 9 % par rapport au trimestre précédent. 

Quant à l’action de la compagnie, elle a subi une perte de 4,72 $, alors que les analystes s’attendaient en moyenne à une perte de 34 cents par action, selon la société de données sur les marchés financiers Refinitiv.

Afin de poursuivre ses efforts continus pour réduire ses coûts, Aurora Cannabis fermera son usine Sky à Edmonton, autrefois considérée comme l’une des installations phares de l’entreprise, d’ici le troisième trimestre de 2023. 

Selon Aurora Cannabis, la fermeture de Sky lui permettra d’économiser 7 millions de dollars par trimestre.

Aurora Cannabis fermera également les installations Aurora Anandia et Whistler Alpha Lake, qui se trouvent en Colombie-Britannique, d’ici le quatrième trimestre de cette année.

Les trois installations emploient 16 % de la main-d'œuvre de l’entreprise, a précisé la porte-parole d’Aurora Cannabis, Kate Hillyar. 

Problèmes de stocks et concurrence féroce

Selon le directeur général de l’entreprise, Miguel Martin, le résultat a été alourdi en raison de stocks excédentaires, de produits plus anciens et de la concurrence féroce.

En plus de la crise sanitaire qui a imposé des fermetures temporaires de magasins et des mesures de sécurité accrues, Aurora Cannabis a dû faire face à une forte augmentation des détaillants de cannabis. En Ontario par exemple, le nombre de magasins de cannabis est passé de 1115 à 1333 au cours des derniers mois.

Ces dynamiques ne sont pas durables, mais nous avons les ressources pour passer au travers, a déclaré Miguel Martin lors d’un appel avec des analystes.

En attendant, nous restons concentrés sur la maximisation de la rentabilité en tirant profit de la production à faible coût et en rationalisant davantage les installations qui n’ont plus de sens pour nous, a-t-il ajouté.

Afin de se démarquer du lot, Aurora Cannabis compte se concentrer sur les produits haut de gamme, alors que de nombreux concurrents n'hésitent pas à baisser les prix dans le but, entre autres, de concurrencer le marché illicite.

Aurora Cannabis se prépare par ailleurs à lancer 40 nouveaux produits d’ici le mois de juillet 2022. Elle gardera également un œil attentif sur ses installations.

Miguel Martin a aussi annoncé qu’Aurora Cannabis s’attendait à réaliser encore plus d’économies grâce à la transformation récemment entreprise afin de mieux aligner l’offre et la demande. Il prévoit que ce plan permettra de faire entre 150 et 170 millions de dollars d’économies.

Avec les informations de Tara Deschamps

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !