•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10,9 M$ pour aider l’intégration des jeunes au marché du travail

Jean Boulet parle dans un micro.

Jean Boulet, ministre québécois du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, était de passage à Dolbeau-Mistassini pour cette annonce (archives).

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Québec investit 10,9 millions de dollars pour favoriser l’intégration au marché du travail des jeunes qui ne sont ni en emploi ni aux études.

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, en a fait l’annonce lors de son passage à Dolbeau-Mistassini vendredi.

La somme permettra de soutenir 68 projets retenus dans toutes les régions du Québec. Six d'entre eux se concrétiseront au Saguenay-Lac-Saint-Jean grâce à l'octroi de 822 000 $. Des projets soumis par Toxic Actions et par Le Tournant 3F figurent notamment sur la liste.

Ce sont deux projets que je considère innovants, et c'était l'un des critères de sélection fondamentaux des projets qui ont été retenus, a mentionné le ministre en conférence de presse.

Le programme gouvernemental vise les personnes de 35 ans et moins qui ne sont ni en emploi ni aux études. Le ministre Boulet a fait savoir que les organismes jeunesse qui vont bénéficier de ces montants sont les mieux placés pour répondre aux besoins de cette clientèle et pour répartir les sommes.

On a un plan d’action pour la main-d’œuvre parce que le vieillissement va se poursuivre pendant un certain nombre d’années. On va connaître un creux historique en 2030, où la population des 15 à 64 ans va être à son plus bas, a déclaré le ministre en conférence de presse.

« Il faut mettre énormément d’accent sur la formation, le rehaussement des compétences des Québécois. Il faut que le Québec devienne une société apprenante. »

— Une citation de  Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Le Québec comptait, en 2018-2019, 200 800 jeunes âgés de 17 à 34 ans qui n’étaient pas aux études et qui n’avaient pas d’emploi. C’est l’équivalent de 10,9 % de l'ensemble de ce groupe d'âge, a fait valoir le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale par voie de communiqué. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !