•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blaine Higgs rencontre la dirigeante de l’Organisation internationale de la Francophonie

En visite officielle au Canada, Louise Mushikiwabo s'adressera samedi à la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick.

Blaine Higgs et Louise Mushikiwabo se serrent la main devant les caméras.

Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie, rencontre le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, le 13 mai 2022 à Fredericton.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a rencontré vendredi la secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo, qui termine samedi une visite officielle au Canada.

Dans un communiqué précédant la rencontre, le premier ministre Higgs se disait ravi d'accueillir la secrétaire générale. Il a qualifié d'historique cette première visite de la secrétaire générale au Nouveau-Brunswick.

M. Higgs déclarait jeudi que cette visite démontre le rôle actif du Nouveau-Brunswick sur la scène internationale ainsi que son expertise et son leadership dans les domaines de la jeunesse, de l’éducation et de la formation professionnelle.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick est membre de l'Organisation internationale de la Francophonie depuis 1977.

La province dispose ainsi d’une voix qui lui permet de contribuer aux questions internationales qui touchent la francophonie, aux côtés du Québec, par exemple, et de plusieurs pays francophones.

Louise Mushikiwabo parle au micro. Blaine Higgs est à côté. Il la regarde et l'écoute.

Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie, rencontre le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, le 13 mai 2022 à Fredericton.

Photo : Radio-Canada

Louise Mushikiwabo, ancienne ministre des Affaires étrangères du Rwanda, a pris la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) le 1er janvier 2019 pour un mandat de quatre ans.

Elle a succédé à l'ancienne gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, qui a occupé ce poste de 2015 à 2018.

À l'occasion de sa visite, Louise Mushikiwabo devait aussi avoir des entretiens avec la lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick, Brenda Murphy, et avec la ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, Tammy Scott-Wallace, qui est également ministre responsable de l'Égalité des femmes.

Les discussions avec cette dernière devaient porter sur l'égalité des femmes dans l'espace francophone.

Louise Mushikiwabo prendra la parole samedi à l'occasion de l'assemblée générale annuelle de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick.

Avec des renseignements d'Alix Villeneuve et des informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !