•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre à Beauport : un homme de 35 ans assassiné

Une voiture de police stationnée devant un complexe d'immeubles à logements.

L'agression est survenue dans un immeuble à logements de l'avenue Saint-Narcisse.

Photo : Radio-Canada / Steve Jolicoeur

Un homme de 35 ans est mort après avoir été possiblement poignardé dans le secteur de Beauport, à Québec. Le suspect, un homme de 27 ans, a été arrêté peu après dans le quartier Saint-Sauveur. Il a été accusé de menaces de mort et de non-respect de conditions de remises en liberté, mais d'autres accusations pourraient être portées contre lui.

L'homicide à l'arme blanche est survenu vendredi à l'aube, vers 4 h 20, dans le stationnement d'un immeuble à logements de l'avenue Saint-Narcisse, près de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec, appelé communément l'hôpital Robert-Giffard.

Un camion lettré « identité judiciaire » stationné perpendiculairement dans une rue, devant des immeubles à appartements.

Le Service d'identité judiciaire s'est déplacé dans le secteur où a eu l'homicide et un périmètre a été dressé autour de la scène.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Beaumont-Drouin

Lors de l'arrivée [des policiers], ils ont pris en charge la victime, un homme dans la trentaine qui présentait des blessures importantes. Celui-ci a été transporté vers un centre hospitalier de la région, où son décès a été constaté, explique David Pelletier, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Le SPVQ ne dévoile pas l'identité de la victime pour le moment.

Arrestation et accusations

Le suspect, Christian Ouellet, 27 ans, a d'abord pris la fuite, mais a été rapidement retrouvé. Il a été arrêté vers 5 h 10 dans une résidence du quartier Saint-Sauveur.

L'homme, qui aurait selon toute vraisemblance agi seul, est détenu à la centrale du parc Victoria.

Il a brièvement comparu par visioconférence vendredi après-midi au palais de justice de Québec.

Il a été accusé de menaces de mort et de non-respect des conditions de remises en liberté. D’autres chefs d’accusation devraient s’ajouter à son dossier en début de semaine prochaine.

Il reviendra en cour vendredi prochain.

Des policiers et un maître-chien recherchent un suspect.

Un poste de commandement a été installé sur l'avenue Saint-Narcisse. Les policiers recherchaient vendredi matin des indices sur la scène du crime, notamment à l'aide d'un maître-chien.

Photo : Radio-Canada / Steve Jolicoeur

Les policiers s’étaient rendus une première fois dans le secteur quelques heures plus tôt, entre minuit et 1 h, pour une intervention reliée à une dispute.

Le SPVQ mentionne qu’une personne impliquée dans cette première intervention l’a également été dans celle survenue au petit matin. On ignore pour l'instant s'il s'agit du suspect, de la victime ou d'une tierce personne.

Les policiers tentent de déterminer si les deux événements sont liés.

Deuxième meurtre de l'année

Il s'agit du deuxième meurtre de l'année à survenir sur le territoire du Service de police de la Ville de Québec. Le premier est survenu en avril dernier dans le secteur de Lac-Saint-Charles. Kim Lebel, 30 ans, est accusé d'avoir tué Jacques Côté, 65 ans, en pleine rue.

Cet événement survient exactement une semaine après qu'un homme a été accusé de tentative de meurtre sur une femme de 46 ans dans un contexte de violence conjugale dans le secteur de Beauport.

Après avoir été arrêté une première fois vers 21 h, Michel Boucher, 51 ans, se serait présenté une seconde fois au domicile de la victime situé sur la rue Sainte-Cécile, vers 23 h, pour s'en prendre de nouveau à elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !