•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mark Zuckerberg fait la démonstration de Project Cambria, son prochain casque de RV

L'homme, tout sourire, tend le bras en portant un casque de réalité virtuelle sur sa tête.

Mark Zuckerberg a enfilé le casque de réalité virtuelle Project Cambria dans une vidéo publiée sur Instagram.

Photo :  Capture d’écran - YouTube

Radio-Canada

Le patron de Meta, Mark Zuckerberg, a montré jeudi sur Instagram un premier aperçu de ce que seront les expériences de réalité mixte sur Project Cambria, le casque de réalité virtuelle (RV) haut de gamme qui sortira plus tard cette année.

Dans cette vidéo de moins d’une minute, on peut voir le cofondateur de Facebook se déplacer dans un bureau alors qu’il interagit avec une créature bleue à l’aspect félin en 3D , ou avec l’hologramme d’une instructrice de yoga.

En parallèle, il déclare en voix hors champ que cet appareil est conçu pour fusionner les mondes physiques et virtuels. Le casque en tant que tel est flouté tout au long de la démonstration.

Project Cambria est présenté comme une version améliorée d’Oculus Quest, le casque de RV lancé en 2019 par Facebook, qui ne permettait toutefois de voir le monde réel qu’en noir et blanc. Le nouvel appareil intégrera de la couleur et présentera une meilleure résolution d’image.

Les différences entre Quest et Cambria sont exposées dans une vidéo de deux minutes et demie (en anglais seulement), que Meta a également mise en ligne jeudi. On y apprend notamment que cette technologie peut servir à la fois à des fins ludiques et professionnelles.

Cette innovation semblant tout droit sortie de films de science-fiction comme Iron Man ou Rapport minoritaire s'inscrit dans l’objectif affiché de Mark Zuckerberg de populariser le métavers, un cyberespace parallèle à la réalité physique, où une communauté de personnes peut interagir sous forme d'avatars.

Pour accomplir notre vision, nous avons besoin de construire le tissu connectif entre [les différents] espaces numériques – afin que les gens puissent passer outre les limitations physiques et puissent se déplacer entre ces espaces avec la même facilité qu'entre les pièces de leur maison, a-t-il affirmé l’an dernier.

La date de sortie précise et le prix de Project Cambria n’ont pas encore été révélés.

Avec les informations de The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !