•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mobilisation pour plus de sécurité sur l’autoroute 6, dans le nord du Manitoba

Deux poids lourds se croisent sur l'autoroute 6, près de Winnipeg, le 12 mai 2022.

De nombreux poids lourds circulent sur l'autoroute 6, longue de 732 kilomètres, qui relie Thompson à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

Radio-Canada

Le collectif citoyen Safer Highway 6 se mobilise pour réclamer que l’autoroute 6, qui relie Thompson, dans le nord du Manitoba, à Winnipeg, soit plus sécuritaire. Cette autoroute est le théâtre chaque mois de plusieurs collisions, selon le groupe de pression.

Une pétition de près de 5700 noms a été remise, en personne, jeudi au ministre du Transport et de l’Infrastructure, Doyle Piwniuk, au Palais législatif. Des membres du groupe ont également pu échanger avec lui.

En moyenne, il peut se produire de 7 à 8 collisions par mois sur cette autoroute d’une voie dans chaque direction longue de plus de 730 kilomètres, affirme Safer Highway 6.

L’axe routier a été mortel à plus d’une reprise.

Une croix blanche est installée en bordure de l'autoroute 6.

Une croix blanche est installée sur l'autoroute 6, là où une personne a perdu la vie.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

La députée néo-démocrate de Thompson Danielle Adams aussi, a perdu la vie à la suite d’un accident en décembre dernier sur cette même route.

La vie de la mère du Franco-Manitobain Daniel Bahuaud y a été fauchée il y a 19 ans. 

Un camionneur, soit par les conditions de la route ou à cause de la neige qui réduisait la visibilité, est passé dans l’autre voie et a frappé la voiture de mes parents, raconte M. Bahuaud.

Selon lui, aucune réfection pour l’amélioration des conditions de sécurité n’a été faite à la suite de l’accident.

Safer Highway 6 a préparé une série de recommandations pour la province dans sa pétition et lui demande de faire des travaux dans les trois prochaines années, explique un membre du groupe, Volker Beckmann.

On aimerait voir un engagement du gouvernement que ce soit celui-là ou le prochain avec une approche non partisane. On ne veut pas embarrasser le gouvernement, notre objectif est de réduire les accidents et de rendre sécuritaire la route pour tous les usagers, exhorte-t-il.

Volker Beckmann est assis dans une voiture.

Volker Beckmann, membre du groupe Safer Highway 6, a rencontré le ministre du Transport et de l'Infrastructure du Manitoba, Doyle Piwniuk, jeudi.

Photo : Google Meet

Dans la pétition mise en ligne le 2 avril, le groupe recommande de larges accotements, des voies de dépassement tous les 50 kilomètres, des aires de repos et des bandes rugueuses aux endroits clés.

De plus, Safer Highway 6 demande une intervention encore plus rapide des services d’urgence.

Le groupe n’a pas chiffré ses demandes. Il aurait aimé rencontrer le ministre du Transport, Doyle Piwniuk avant le dépôt du budget le 12 avril dernier, précise M. Beckmann.

Après sa rencontre avec Safer Highway 6, jeudi, M. Piwniuk a promis de faire un suivi quant aux demandes formulées, indique le collectif lors d’un point de presse à l’extérieur du Palais législatif.

Safer Highway 6 a proposé au ministre de conduire plutôt que de prendre l’avion lors de sa prochaine visite à Thompson, question de mesurer l’ampleur de la dangerosité de la route.

Un enjeu de l’élection partielle dans Thompson ?

La mort de la députée Danielle Adams sur l’autoroute 6 fut, selon Volker Beckmann, l’un des éléments déclencheurs de la mobilisation citoyenne.

Le 7 juin, une élection partielle se tiendra dans la circonscription de Thompson.

La sécurité sur l’autoroute 6, sera certainement un enjeu électoral.

Le vote par anticipation dans le cadre de la partielle provinciale dans la circonscription de Thompson se déroule le 31 mai prochain.

Les électeurs peuvent voter dans une dizaine de bureaux de vote de 8 h à 20 h.

Les bureaux de scrutin par anticipation :

  • Complexe du centre ville de Churchill
  • Bureau de la bande de la Nation crie de Fox Lake
  • Bureau de la ville de Gillam
  • Aréna Gilbert McDonald
  • Caserne de pompiers de Paint Lake
  • Roulotte d'enseignement de Pikwitonei
  • Salle communautaire de Split Lake
  • Bureau du conseil communautaire de Thicket Portage
  • Bureau du conseil communautaire de Wabowden
  • Bureau de bande de la Première Nation de War Lake
  • Aréna de Kawechiwasik Mochikikamik

Source : Élections Manitoba

Les bureaux de scrutin seront aussi ouverts le 1er juin à Gillam et dans la Première Nation crie de Nisichawayasihk.

Par ailleurs, les électeurs peuvent commencer à voter par anticipation au bureau du directeur du scrutin dès le 28 mai et ce jusqu'au 4 juin. Le vote se déroulera du lundi au samedi de 8 h à 20 h et le dimanche de 12 h à 18 h.

Le vote par la poste ainsi que le vote à domicile sont aussi des options possibles pour exercer son droit démocratique.

Avec les informations d'Anne-Louise Michel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !