•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donner une nouvelle dimension au documentaire grâce à la réalité virtuelle

Une photo prise à l'arrière d'un autobus dans les années 60.

Le documentaire Traveling While Black offre une expérience immersive aux spectateurs.

Photo : Felix & Paul Studios

L’événement LivePerformance360 : VR présenté jusqu’à samedi à l’île Granville par le studio Boca del Lupo présente quatre oeuvres immersives, dont le documentaire Traveling While Black et le film d’animation Marco & Polo Go Round, transportant le spectateur au coeur des récits qui lui sont présentés.

L'événement LivePerformance360 : VR met de l’avant tout le potentiel de la réalité virtuelle pour proposer des expériences nouvelles.

C’est le cas avec le documentaire immersif Traveling While Black. La co-production canado-américaine d’une durée de 21 minutes offre aux spectateurs un regard intimiste sur les violences faites aux Noirs.

Projeté dans le réel

L’histoire repose sur les témoignages d'intervenants qui ont vécu des expériences de racisme. La réalité virtuelle s’avérait toute désignée pour présenter ce récit de manière percutante, soulève Paul Raphaël, co-fondateur de Félix & Paul Studios

On s’est rendu compte que ce serait une approche beaucoup plus intéressante que le fait de simuler des scénarios violents , affirme Paul Raphaël.

Le projet est né d’une collaboration entre le réalisateur afro-américain Roger Ross-Williams et le studio de réalité virtuelle montréalais Félix & Paul Studios, qui a entre autres produit des expériences de réalité virtuelle pour le Cirque du Soleil et Moment Factory

L’histoire de Traveling While Black est basée sur celle du Green Book, ce guide de voyage destiné aux Afro-Américains, qui a inspiré le film Le Livre de Green, gagnant de trois Oscars, dont celui du meilleur film, en 2019. 

« Il y avait une difficulté ou un beau défi je dirais, de jongler entre le réalisme ou la réalité pure, et l’espèce de lyrisme, qui selon nous, permet d’élever le réel.  »

— Une citation de  Paul Raphaël, co-fondateur de Félix & Paul Studios

Les scènes du documentaire se déroulent dans le mythique casse-croûte Ben’s Chili Bowl, à Washington, connu comme étant un refuge pour les personnes noires voyageant aux États-Unis et vivant dans une crainte constante pour leur sécurité, dans l’Amérique ségrégationniste des années 60. 

À l’origine destiné aux grands écrans, ce documentaire en réalité virtuelle permet aux spectateurs d’entendre les témoignages de membres de la communauté afro-américaine, en se sentant physiquement à leurs côtés, dans ce restaurant emblématique.

La façade du restaurant Ben's Chili Bowl.

Le restaurant Ben's Chili Bowl, à Washington, était l'un des endroits identifiés comme étant sécuritaires, dans le Green Book.

Photo : Felix & Paul Studios

Un sujet important

Reconnaissant l’aspect délicat du sujet, Paul Raphaël explique que son équipe n’a pas hésité avant de s’impliquer dans ce projet. On trouvait que c’était un sujet hyper intéressant, un sujet important.

Le documentaire se conclut avec le témoignage émouvant de Samaria Rice, la mère de Tamir Rice, ce jeune afro-américain de 12 ans abattu par la police de Cleveland, en novembre 2014.

En terminant avec l’histoire de Tamir Rice, c’était une façon de conclure en ramenant ça assez proche du présent. C’était la blessure la plus fraîche dans tout ce qu’on a capturée [...] Ce que la réalité virtuelle créé, c’est une connexion encore plus directe avec cette réalité , explique Paul Raphaël, en parlant de la dimension empathique de l’expérience.

Associés de longue date, Félix Lajeunesse et Paul Raphaël de Félix & Paul Studios ont orienté les activités de leur studio de production vers le domaine de la réalité virtuelle après avoir réalisé tout le potentiel de cette technologie, il y a 10 ans.

Il y a un pouvoir de transformation, dans le fait de vivre au lieu de voir. Le simple fait d’être en immersion totale, avec ce médium, vient chercher l’humain à un niveau qui est amplifié , explique Paul Raphaël.

Samaria Rice, la mère de Tamir Rice, discute avec une autre personne en prenant un café dans un restaurant.

Le documentaire se termine par le témoignage de la mère de Tamir Rice, entourée de membres de la communauté afro-américaine attentive.

Photo : Felix & Paul Studios

Le documentaire Traveling While Blacka été nommé aux prix Emmy dans la catégorie du meilleur programme intéractif, en 2019, et a remporté le prix de la meilleure expérience immersive lors de la huitième édition des Canadian Screen Awards, en 2020.

En plus du documentaire Traveling While Black, les participants à l'événement LivePerformance360 : VR pourront notamment voir le film d'animation Marco & Polo Go Round, du réalisateur canadien Ben Steiger Levine avec le travail des comédiens  Léane Labrèche-Dor et Emmanuel Schwartz. Une comédie surréaliste romantique qui s’éloigne du conventionnel et amène la réalité dans un univers rêvé. 

Dinner Party, une co-production de Telexist, Ryot et Skybound et l'animation Passenger, réalisée par Isobel Knowles et Van Sowerwine, font également partie des films présentés.

L’événement LivePerformance360 : VR Salon se tient jusqu’au 14 mai à l’espace Fishbowl de la compagnie de théâtre Boca del Lupo, à l’île Granville de Vancouver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !