•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie maîtrisé au parc national du Mont-Orford

Un avion largue une substance sur la forêt.

L'avion de la SOPFEU a effectué plusieurs largages pour aider à maîtriser l'incendie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un incendie a causé plus de peur que de mal jeudi après-midi au parc national du Mont-Orford. Les pompiers et la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) ont réussi à maîtriser le brasier peu avant 17 h, avant qu'il ne cause de grands dommages.

Sur son site web, la SOPFEU indique que l'incendie aurait brûlé 0,4 hectare.

Deux avions-citernes de la SOPFEU ont prêté main-forte aux pompiers du secteur, indique l'organisation. La Ville de Magog a aussi indiqué sur sa page Facebook qu'une équipe terrestre a aidé sur le terrain.

Il y a un feu de forêt qui s’est déclaré dans un secteur assez difficile d’accès du parc national du Mont-Orford. [...] Rapidement, on a contacté les pompiers de Magog. La SOPFEU et le service d’incendies de Magog ont pris la situation en charge très rapidement, soutient le directeur du parc national du Mont-Orford pour la Sépaq Mario Landry.

Heureusement, le feu n'a pas forcé d'évacuation du parc national. Ce n’est pas à proximité des campings, ni des plages, ni de quoi que ce soit. Il y a un sentier de vélo de montagne qui ne passe pas loin, mais pour le reste, c’est un secteur plus en forêt, indique M. Landry.

« Dans les prochaines heures et les prochains jours, on va avoir une meilleure idée de l’envergure de l’incendie.  »

— Une citation de  Mario Landry, directeur du parc national du Mont-Orford

Même si les causes de l'incendie ne sont pas connues pour le moment, la Ville rappelle qu'en raison du temps très sec et chaud, une interdiction de feu à ciel ouvert est en cours pour le sud de la province. Magog demande d'être très vigilant pour éviter une catastrophe.

Le bilan de feux de forêt est d'ailleurs passablement élevé cette année. Jusqu'à présent, 190 incendies ont éclaté comparativement à 111, en moyenne à pareille date, pour les années précédentes. Plus de 205 hectares ont aussi brûlé, alors que la moyenne des 10 dernières années, toujours à pareille date, se situe à 89 hectares.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !