•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le feu de forêt dans la région de Yarmouth n’est pas encore maîtrisé

Un avion-citerne largue de l'eau sur un feu de forêt

Un bombardier d'eau CL-415 de Terre-Neuve-et-Labrador largue de l'eau sur le feu près de Horseshoe Lake.

Photo : Communications Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

Un imposant feu de forêt fait toujours rage dans le comté de Yarmouth au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse jeudi. Le feu n’a pas gagné en superficie, contrairement à la veille où sa taille avait triplé en quelques heures, mais l’incendie n’est toujours pas maîtrisé. Une quarantaine de pompiers sont toujours fidèles au poste.

De lundi à mercredi, le feu a gagné en superficie, passant de 50 hectares à environ 3100 hectares.

Les vents forts ont poussé la fumée au-dessus de plusieurs communautés du comté de Yarmouth et celui de Shelburne, où une alerte de qualité de l’air a été émise.

Guy Surette, conseiller municipal de l’Île des Surettes, se dit chanceux. Il avoue qu’il peut sentir la fumée, mais que ce n’est rien comparativement aux résidents de Quinan, un village à environ 20 km.

Un homme en entrevue zoom

Guy Surette, conseiller municipal de l’Île des Surettes

Photo : Radio-Canada

Hier et avant-hier, ça brûlait les yeux! Ça brûlait les yeux, c’était assez fort! Ma sœur qui demeure à Quinan, eux avaient toutes les fenêtres fermées et quand même dans la maison c’était difficile ça piquait les yeux, ils voyaient des [cendres] qui tombaient. C’était proche comme ça, ce n’était pas beau du tout!, lance-t-il.

M. Surette ajoute qu’il connaît plusieurs résidents du village de Quinan et de Tusket qui ont fait leurs valises et qui sont prêts à quitter leur maison si un avis d’évacuation est lancé.

Pour le moment, il n’y a aucun risque pour les maisons et les infrastructures de ces communautés, même si le feu se trouve à 5 km de Quinan. Les autorités suivent de près la situation.

Des agents du ministère des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse dans au bureau du ministère des Ressources naturelles à Tusket sont assis à des tables.

À Tusket le 11 mai 2022, des agents du ministère des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse attendent d’être déployés par voie aérienne ou terrestre pour combattre un feu de forêt dans le comté de Yarmouth.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Villeneuve

Le ministère des Ressources naturelles affirme qu’une quarantaine de pompiers sont transportés par hélicoptère pour rejoindre la région incendiée, car le feu se trouve en forêt et aucune route n’est accessible.

La Nouvelle-Écosse a aussi demandé de l’aide de Terre-Neuve-et-Labrador qui a envoyé un bombardier d’eau et des pompiers pour prêter main-forte aux premiers répondants déjà sur place.

Le ministère des Ressources naturelles croit que le feu pourrait continuer de brûler pendant plusieurs jours, voire même quelques semaines.

Le temps sec complique la tâche des pompiers, mais selon les conditions météorologiques, quelques millimètres de pluie sont attendus dimanche.

Les autorités soupçonnent que l’incendie aurait été causé par l’activité humaine, une enquête est en cours.

Avec les informations d'Adrien Blanc et d'Héloïse Rodriguez-Qizilbash

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !