•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouveaux programmes pour combattre la toxicomanie et l’itinérance en Saskatchewan

p1200838

Ces programmes seront offerts à Saskatoon et à Regina et coûteront 4,7 millions de dollars au gouvernement provincial.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Chargement de l’image

Le gouvernement provincial a annoncé jeudi qu’il financera deux nouveaux programmes pour combattre la toxicomanie et l’itinérance en Saskatchewan. Offerts à Saskatoon et Regina, ces programmes coûteront 4,7 millions de dollars à la province.

À travers ces deux projets pilotes, le gouvernement provincial veut soutenir les personnes itinérantes à Regina et aider ceux qui souffrent de problèmes de dépendances à Saskatoon.

Selon la ministre des Services sociaux, Lori Carr, la province mise sur une approche intégrée, en réalisant ces programmes avec des organismes communautaires et les deux villes concernées.

Un centre de bien-être d’urgence à Saskatoon

La ville de Saskatoon accueillera un centre de bien-être d’urgence, qui sera ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Ce projet se fera avec la collaboration de la Ville de Saskatoon et du Conseil tribal de Saskatoon (STC).

L’organisme communautaire prendra en charge des personnes vulnérables en leur offrant du logement et des services de soutien. Les bénéficiaires auront accès à trois repas par jour, à une douche et à des services de buanderie.

De plus, le centre de bien-être d'urgence offrira des services de soutien culturel, de sécurité et de thérapies en matière de santé mentale et de bien-être.

Le chef du STC, Mark Arcand, applaudit cette initiative. C'est l'occasion pour le STC d'avoir un programme dirigé par les Autochtones pour aider les Autochtones afin qu'ils aient une meilleure qualité de vie, indique-t-il.

« Ce financement nous aidera à jeter les bases de la lutte contre l'itinérance à Saskatoon. »

— Une citation de  Mark Arcand, chef du Conseil tribal de Saskatoon

Le gouvernement de la Saskatchewan fournira jusqu'à 3,5 millions de dollars comme contribution au projet pilote sur une période de 12 mois. La Ville de Saskatoon s'est aussi engagée à financer le bail du centre de bien-être d'urgence et les coûts des services publics.

Un projet pilote de logement à Regina

À Regina, le nouveau programme de logement offrira des maisons abordables aux personnes vulnérables. Le gouvernement de la Saskatchewan financera ce projet pilote pour un montant de 1,2 million de dollars sur une période de 12 mois.

Des maisons stables et abordables ne sont qu’un des services essentiels pour les personnes qui souhaitent combattre l'itinérance, a déclaré la ministre des Services sociaux, Lori Carr.

Cette initiative communautaire se fera avec la collaboration des Services de traités et du statut autochtone de Regina.

L’organisme offrira des soutiens et des services holistiques pour répondre aux besoins des personnes vulnérables en matière de culture, de santé mentale, de toxicomanie et de logement supervisé.

La mairesse de Regina, Sandra Masters, se dit quant à elle, fière de collaborer avec le gouvernement provincial et cet organisme dans le cadre de ce projet.

« Ce projet pilote adopte une approche communautaire pour veiller à ce que nos résidents les plus vulnérables aient accès au soutien dont ils ont besoin. »

— Une citation de  Sandra Masters, mairesse de Regina

La Société de logement de la Saskatchewan fournira huit logements dans le cadre de ce projet. Ces logements seront gérés par l'Autorité du logement de Regina.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !