•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le remboursement de la taxe scolaire profite plus aux grands propriétaires de Winnipeg

Chargement de l’image

Des propriétaires de résidences cossues situées dans le croissant Wellington ont reçu les remboursements parmi les plus élevés à Winnipeg, soit de 4594 $ dans un cas et de 3770 $ dans un autre cas.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le remboursement de la taxe scolaire au Manitoba a davantage profité à ceux qui possèdent les propriétés les plus cossues à Winnipeg, selon une analyse effectuée par CBC/Radio-Canada. Le gouvernement progressiste-conservateur avait présenté cette mesure comme un allègement fiscal pour les travailleurs, les aînés et les familles à faible revenu.

Le remboursement d'une partie de la taxe scolaire aux propriétaires fonciers est une initiative dévoilée par le gouvernement de Brian Pallister en avril 2021.

Ce remboursement a été de 25 % au cours de la première année. La mesure a coûté près de 250 millions de dollars. Selon le premier ministre, l'objectif du programme était de faire un geste pour les gens qui travaillent fort pour leur argent, les aînés avec un revenu fixe, les familles dans le besoin [et] les petites entreprises.

Le remboursement moyen pour un propriétaire de résidence à Winnipeg a été de 458 $ en 2021. Selon les données obtenues par une demande d’accès à l’information, les sommes reçues varient, allant de 8 $ pour une petite copropriété dans le quartier St. John, jusqu’à 6023 $ pour une propriété de 916 m2 située dans Tuxedo.

Le propriétaire de cette résidence a refusé d'accorder une entrevue à CBC/Radio-Canada.

En classant les propriétés en 10 échelons allant des remboursements le plus bas jusqu’aux sommes les plus élevées, l’analyse des chiffres indique que les 10 % de propriétés résidentielles ayant reçu les sommes les plus importantes ont collectivement obtenu plus de 17 millions de dollars au total.

À l’inverse, les 10 % des propriétaires de l’échelon le plus bas ont obtenu collectivement un peu plus de 4 millions de dollars.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La carte montre que les remboursements sont plus élevés dans certaines zones de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

Deux autres remboursements de la taxe scolaire sont prévus pour les propriétaires fonciers. La première ministre, Heather Stefanson, a annoncé qu'ils seront de 37,5 % de la taxe scolaire en 2022 et de 50 % en 2023.

Aucune limite n’a été fixée sur les montants qui peuvent être octroyés.

Les propriétaires de résidences ne sont pas les seuls à recevoir un remboursement. Les propriétés commerciales ont obtenu 10 % pour la première année et recevront un montant supplémentaire de 10 % des taxes scolaires qu'elles ont payées en 2022.

Le centre commercial Polo Park a ainsi rapporté à ses propriétaires un remboursement de plus de 1 million de dollars.

La plupart des gens à faible revenu ne réalisent même pas qu’ils se font avoir par le gouvernement, affirme Olivia Klaric, qui vit dans une maison de 62 m2 dans le quartier Point Douglas.

La majorité des propriétaires de ce quartier se situent dans l’échelon inférieur des remboursements de la taxe scolaire. Mme Klaric a pour sa part reçu un remboursement de 111,56 $.

« L’équité n’était pas au programme dans [le plan du gouvernement]. »

— Une citation de  Olivia Klaric, propriétaire d’une maison dans Point Douglas

Remboursement à deux vitesses

Chaque dollar dans les poches d’un riche propriétaire est un dollar de moins investi dans le système de santé, dans les écoles ou dans la croissance équitable de l’économie au Manitoba, explique l’économiste à l’Université du Manitoba Jesse Hajer.

M. Hajer n’est pas surpris que les propriétaires mieux nantis reçoivent davantage. C’est cohérent dans le fonctionnement des allègements fiscaux. Ceux qui sont en haut reçoivent plus que ceux au milieu ou en bas de l’échelle, explique-t-il.

L’économiste, qui est aussi chroniqueur au Centre canadien de politiques alternatives, explique que les allègements de taxes sont beaucoup moins transparents que des programmes de soutien.

Selon M. Hajer, les allègements cachent le fait que les montants se concentrent surtout dans les classes supérieures, alors que pour les programmes de soutien, il est très facile de savoir combien chacun reçoit, et il existe un plafond aux sommes accordées.

Le ministre des Finances, Cameron Friesen, n’était pas disponible pour une entrevue, mais il a fourni à CBC/Radio-Canada une déclaration écrite qui ne répondait pas à l’analyse des remboursements.

L’accessibilité financière est une priorité majeure pour notre gouvernement, a écrit le ministre. Nos remboursements de la taxe scolaire pour les propriétaires fonciers du Budget 2022 aident à rendre la vie plus abordable pour les Manitobains.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !