•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Olympiques de Gatineau en veulent encore plus

Des joueurs de hockey célèbrent un but devant des partisans énergiques.

Les Olympiques célèbrent un but lors du deuxième match de la série contre les Foreurs à Gatineau.

Photo : Dominic Charette / Olympiques de Gatineau

Les Olympiques de Gatineau ont profité d’une deuxième journée de congé, jeudi, après avoir éliminé les Foreurs de Val-d’Or, deux jours plus tôt en Abitibi. L’équipe a remporté l’affrontement en quatre rencontres, une première victoire de séries éliminatoires depuis 2016. 

Après les émotions vécues dans les derniers jours par ses joueurs, Louis Robitaille leur a permis de reprendre leur souffle. 

Après un gros pic émotionnel, il y a souvent une baisse qui suit. On veut se regrouper, avoir du temps de qualité à la maison, leur permettre de décrocher du hockey et prendre soin de leurs corps, mentionne l’entraîneur qui veut voir son équipe revigorée au retour sur la glace vendredi en prévision de la prochaine série contre les Cataractes de Shawinigan. 

Louis Robitaille en entrevue dans le vestiaire des Olympiques.

L'entraîneur des Olympiques de Gatineau, Louis Robitaille

Photo : Radio-Canada / Jacques Corriveau

Les joueurs ont beaucoup appris dans ce premier affrontement dans lequel ils ont perdu le premier match avant de revenir de l’arrière dans la dernière période du dernier match. 

« Ils ont été capables de faire un reset. Tout est toujours à refaire en séries. Il faut rester engagés et garder l’identité qu’on s’est forgée.  »

— Une citation de  Louis Robitaille, entraîneur-chef

Il faut croire en nous et continuer de travailler. On l’a fait [en première ronde] et ça montre que les bonnes équipes trouvent des façons de gagner. C’est amusant de gagner, tout le monde veut faire n’importe quoi pour aider l’équipe, souligne Cole Cormier qui a marqué le but gagnant lors du dernier match.

Un joueur de hockey s'en va rejoindre ses coéquipiers qui célèbrent un but.

Cole Cormier a récolté deux buts et trois passes dans la série contre les Foreurs.

Photo : Dominic Charette / Olympiques de Gatineau

Les joueurs qui avaient remporté des rondes en séries éliminatoires sont rares dans cette jeune équipe et cette récente victoire vient donner le goût d’en faire plus chez les Olympiques.

Depuis qu’on est jeune, l’important c’est de gagner. C’est un honneur de remporter cette ronde et le but c’est toujours d’en gagner plus. Ça nous donne encore un meilleur niveau de compétitivité, ajoute le défenseur Isaac Belliveau.

Isaac Belliveau célèbre un but en sautant sur la baie vitrée.

Isaac Belliveau célèbre un but devant ses partisans au Centre Slush Puppie.

Photo : Dominic Charette Photographe

Profondeur et don de soi

Les Olympiques parlent depuis le début de la saison de la profondeur de leur formation. Elle s’est démarquée lors des quatre premiers matchs des séries alors que 15 joueurs différents ont récolté des points. 

Nos quatre trios peuvent marquer des buts. Même si je suis sur le 3e trio, j’ai des coéquipiers de qualité. Les buts viennent de partout. Tu as besoin de ça en séries parce que ton premier trio ne sera pas toujours en feu, croit Tristan Allard qui a récolté deux buts et deux passes jusqu’ici. 

Un joueur de hockey patine devant cinq joueurs de l'équipe adverse.

Tristan Allard assume un rôle plus effacé mais important chez les Olympiques.

Photo : Dominic Charette / Olympiques de Gatineau

Nos trios sont tous balancés et apportent quelque chose au match. On cherche les meilleures combinaisons pour de bons affrontements, précise Louis Robitaille, qui aime toutefois le sacrifice de certains joueurs offensifs.Ils se concentrent sur leur travail sur 200 pieds et ça aide l’équipe. Notre groupe peut être dangereux à tout moment. 

Notre équipe se complète bien. On est capable de marquer, de bien défendre et en arrière, Rémi Poirier est incroyable. En plus, tous les gars travaillent fort. On a le but commun de gagner et on est très capable de se rendre loin, dit Cormier avec confiance. 

Les Olympiques auront encore besoin de tout le monde pour relever leur prochain défi. Les Cataractes ont pris le 3e rang derrière Gatineau dans l’ouest avec 84 points en 68 rencontres. Ils ont toutefois remporté une victoire de plus que les Olympiques.

On va avoir de bons matchs contre les Cataractes. Ils ont toute une puissance offensive! C’est une équipe bâtie pour avoir du succès. Ils ont une des meilleures défensives du circuit et ils jouent très bien sans la rondelle aussi. Ce sera un excellent test pour nous, analyse Robitaille.  

« C’est une grosse série, avec deux bonnes équipes. On est capable de jouer contre n’importe qui dans la Ligue. Ce sera juste un autre bon test pour nous. »

— Une citation de  Cole Cormier, attaquant

Les Olympiques recevront les Cataractes dimanche après-midi et lundi soir avant de retourner à Shawinigan pour les matchs 3 et 4 , jeudi et vendredi de la semaine prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !