•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un spectacle multimédia projeté sur la façade de l’Assemblée nationale

La légende de la chasse-galerie.

La légende de la chasse-galerie

Photo : Radio-Canada / Image tirée de la projection

Alicia Rochevrier

À Québec, la façade principale de l'hôtel du Parlement se transformera en écran géant du 18 au 22 juin et le 24 juin pour souligner la fête nationale.

Cette initiative du gouvernement du Québec, au coût de 1,3 million de dollars, propose un voyage immersif au public, mettant en lumière le territoire, la langue, l’histoire et la culture québécoise.

Capture d'écran du vidéo de présentation.

Extrait de BLEU : le Québec sous les étoiles

Photo :  Capture d’écran

BLEU : le Québec sous les étoiles sera présenté à 21 h 30. La projection devrait durer une vingtaine de minutes. Environ 10 000 spectateurs pourront assister gratuitement aux projections, devant la Fontaine de Tourny et dans les jardins du parlement. L'avenue Honoré-Mercier demeurera fermée à la circulation. Au total, huit projecteurs seront installés devant le bâtiment.

La ministre de la Culture, Nathalie Roy, et la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, en ont fait l'annonce jeudi.

On a déjà nos belles fêtes nationales, on a déjà nos beaux grands spectacles traditionnels, mais on voulait avoir quelque chose de plus pour rassembler encore davantage les familles, des tout-petits aux arrières grands-parents. […] ce spectacle-là, il n'a qu'une seule prétention, c'est de nous faire du bien, a assuré Mme Roy.

Une grand-mère sur son canot avec son petit-fils; ils voguent sur une page de livre.

Une image tirée de la projection

Photo : Image tirée de la projection

BLEU : le Québec sous les étoiles raconte l’histoire d’une grand-mère, interprétée par France Castel, en compagnie de son petit-fils. Ensemble, ils parcourront les époques dans un canot, comme un rappel des événements marquants de l’histoire de la province.

Initialement prévu pour juin 2020, le projet a dû être reporté pour des raisons évidentes. C’est l’entreprise de multimédia de Boucherville TKNL qui s’est vu confier ce mandat.

« Il y a une réinterprétation de pièces connues […] On est allés vraiment chercher la collaboration de toutes les formes d’art dans ce spectacle. »

— Une citation de  Nathalie Gélinas, productrice chez TKNL

TKNL a déjà réalisé des projections sur le parlement d'Ottawa en 2015 avec le projet Lumières du Nord.

Selon Mme Roy, le projet voyagera peut-être sur d'autres bâtiments. Pour le moment, la conception technique a été faite seulement à partir des dimensions du parlement, mais il n'est pas impossible qu'un jour le spectacle puisse être projeté ailleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !