•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Académie Rivier : quelle autre option pour l’École Valois ?

L’ancienne Académie River à Prince Albert.

Avec la vente de l’Académie Rivier à la Nation métisse de la Saskatchewan, qu’adviendra-t-il de l’École Valois?

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

Alors que la Nation métisse de la Saskatchewan est en voie de faire l’acquisition de l'Académie Rivier, la Société canadienne-française de Prince Albert devra revoir son plan pour déménager ou non l'École Valois à Prince Albert.

L’organisme fransaskois avait manifesté son intérêt depuis quelques années pour acheter ce bâtiment. L’annonce de la Nation métisse a donc surpris, en quelque sorte, la communauté fransaskoise.

Le ministère de l’Éducation de la Saskatchewan a confirmé n’avoir offert aucun financement à la Nation métisse. Il affirme plutôt avoir travaillé de concert avec le Conseil des écoles fransaskoises, afin d’évaluer les options de relocalisation de l’École Valois.

La Nation métisse de la Saskatchewan indique qu’elle n’a pas encore conclu la transaction. Elle attend quelques détails administratifs, comme les rapports sur les conditions et les inspections du bâtiment.

Le maire de Prince Albert, Greg Dionne, se félicite de cette nouvelle acquisition que la Nation métisse est en train de réaliser. Il indique avoir pleine confiance en cette communauté, qui selon lui, est bien organisée pour mener ses projets.

M. Dionne a ajouté que la Nation métisse est en voie de devenir propriétaire de l'Académie Rivier parce qu’elle a été la première communauté à déposer une offre, dans le cadre du processus d’achat du bâtiment.

Il reconnaît toutefois que la Société canadienne-française de Prince Albert et le gouvernement provincial ont toujours été impliqués dans le dossier d’un l'éventuel achat de l'édifice, soulignant qu’il y avait deux options possibles, le réaménagement de l’Académie Rivier ou la création d’une nouvelle école.

Greg Dionne ne cache pas pour autant son enthousiasme à l’idée de créer une nouvelle école francophone à Prince Albert. Je n’ai aucune objection à ce que le gouvernement aille de l’avant avec ce projet, indique-t-il.

« Il existe toujours l’option de créer une nouvelle école francophone, une idée qui m’emballe parce que je soutiens l’arrivée d’une nouvelle école francophone à Prince Albert. »

— Une citation de  Greg Dionne, maire de Prince Albert

En ce qui concerne la relocalisation de l’École Valois, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) dit être toujours dans l’attente d’une décision du ministère de l’Éducation de la province.

Pour le moment, le CEF confirme que les élèves effectueront leur retour en classe à la rentrée 2022 dans l’établissement actuel.

Avec les informations de Jérémie Turbide

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !