•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort subite du nourrisson: un gène identifié

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2004 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs américains identifient une mutation génétique responsable d'une forme du syndrome de la mort subite du nourrisson.

Des chercheurs américains ont identifié une mutation génétique responsable d'une forme du syndrome de la mort subite du nourrisson (MSN).

Pour arriver à cette observation, les scientifiques ont examiné 9 familles d'une petite communauté Amish de Pensylvannie qui, sur 2 générations, avaient perdu 21 enfants atteints de ce syndrome. Ils ont découvert la présence de la même anomalie génétique chez les nourrissons et leurs parents.

Selon les auteurs de l'article scientifique, cette découverte devrait donner aux parents quant aux morts inexpliquées de leur nouveau-né et permettra de sauver certains enfants.

L'équipe veut maintenant connaître l'importance de cette mutation génétique dans la population générale. Jusqu'à maintenant, le nombre de MSN a été divisé par deux grâce à la position des enfants dans le lit, qui doit respecter ces trois règles :

  • sur
  • le dos
  • sans
  • oreiller ni couverture
  • température
  • ambiante de 18-20 degrés Celsius.

    Cependant, certains cas demeurent toujours inexpliqués. Les résultats des travaux sont publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.