•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30 % des patients des Laurentides soignés jusqu’en Ontario

Les pressions politiques se multiplient afin d’améliorer les infrastructures hospitalières et les soins de santé dans les Laurentides.

Façade de l'hôpital la nuit et de son urgence.

L'Hôpital général de Hawkesbury reçoit des patients du Québec.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Un groupe d’élus municipaux et de médecins des Laurentides ont obtenu mardi des appuis politiques à l’Assemblée nationale.

Cette région se classe parmi les dernières au Québec en ce qui a trait à l’accessibilité aux soins dans leur ensemble et elle n’a pas pu bénéficier d’une mise à niveau importante de ses infrastructures depuis plus de 30 ans, a déclaré le député indépendant de Chomedey, Guy Ouellette.

Ce dernier a fait adopter une motion en compagnie de représentants de tous les partis d’opposition afin d’opérer un rattrapage financier pour la région des Laurentides.

Comme l’a expliqué sur place le président de la Coalition Santé Laurentides, Marc L’Heureux, c’est rendu que près de 30 % des patients des Laurentides doivent sortir pour recevoir des soins et services.

Marc L'Heureux devant un lutrin.

Marc L'Heureux, président de la Coalition Santé Laurentides

Photo : Assemblée nationale

Ils doivent aller à Laval ou Montréal, et certains se rendent jusqu’en Montérégie, et bon nombre de Laurentiens se dirigent vers Hawkesbury, en Ontario, a ajouté M. L’Heureux, qui est également vice-président du Conseil des préfets et des élus de la région des Laurentides.

On veut une accélération des travaux à l’Hôpital de Saint-Jérôme et une augmentation du nombre de médecins dans les Laurentides, a lancé de son côté le Dr Simon-Pierre Landry, médecin de famille à Mont-Tremblant et à l’urgence de l’Hôpital Laurentien.

Le Dr Simon-Pierre Landry devant un lutrin.

Le Dr Simon-Pierre Landry est porte-parole de la Coalition Santé Laurentides.

Photo : Radio-Canada / Assemblée nationale

En 2020, Radio-Canada faisait état de retards pour un agrandissement majeur de plus de 500 millions de dollars de l’Hôpital de Saint-Jérôme et de la nécessité de construire un bâtiment temporaire.

Radio-Canada dévoilait récemment l’état lamentable de l’Hôpital de Mont-Laurier ainsi que les nombreux impacts de la pénurie de personnel pour les soins aux patients.

La PDG peu optimiste

Lors d’une entrevue fin avril, la présidente-directrice générale du CISSS des Laurentides, Rosemonde Landry, reconnaissait que beaucoup de sites dans les Laurentides ont manqué d'amour et de rénovations.

Cela dit, elle entretenait peu d’espoir de pouvoir accélérer la cadence. Les projets dépassent tous les budgets octroyés au plan québécois des infrastructures, donc on a des démarches à faire pour rationaliser et faire des phases deux, a-t-elle précisé.

Rosemonde Landry, présidente directrice générale du CISSS des Laurentides

Rosemonde Landry, présidente directrice générale du CISSS des Laurentides

Photo : Radio-Canada

Un projet de 20 millions annoncé en 2018 pour l’Hôpital de Mont-Laurier est rendu à 65 millions, a-t-elle donné en exemple.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !