•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un rapport recommande à la Ville de Regina de s’attaquer aux bâtiments désaffectés

Chargement de l’image

Depuis mars 2021, 21 propriétés ont été démolies à Regina, en raison de leur mauvais état.

Photo : CBC / Kirk Fraser

Radio-Canada

La Ville de Regina devra s’attaquer aux problèmes liés aux maisons abandonnées, délabrées ou occupées illégalement. Le comité exécutif du conseil municipal examinera un rapport sur l’application du règlement sur les bâtiments délabrés mercredi.

Le rapport de l'administration municipale s'est donc penché sur les structures non sécurisées ou barricadées, celles qui sont endommagées par le feu, des propriétés abandonnées ou fermées par des panneaux. La Ville cible également les personnes qui commettent plusieurs infractions dans ce genre de propriétés.

Selon le document, les logements délabrés peuvent être à l'origine de problèmes de voisinage récurrents comme les grands rassemblements et les incendies de structures. Certaines maisons sont occupées illégalement par des personnes qui ne jouissent d'aucun droit de propriété.

La principale recommandation du rapport porte sur une application plus forte et plus rapide des règlements municipaux. La Ville veut imposer des amendes pour les bâtiments non sécurisés, à partir de 1500 $ pour la première infraction.

Les changements proposés sont conformes au plan de sécurité et de bien-être communautaire de la Ville, estime le comité exécutif.

Des bâtiments non sécurisés recensés

Environ 270 maisons abandonnées ont fait l'objet d'une enquête à Regina depuis mars 2021. Les autorités municipales estiment que 175 structures ne sont pas sécurisées par an.

En ce qui concerne les maisons barricadées, un inventaire a révélé que le quartier North Central, à lui seul, en comptait 129. Il y a actuellement 10 dossiers ouverts pour des propriétés endommagées par le feu.

Depuis mars 2021, 21 propriétés ont été démolies à Regina, en raison de leur mauvais état. Parmi celles-ci, 7 ont été démolies par les propriétaires, et 14, par la Ville. Le coût de la démolition varie de 8000 à 31 500 $ pour une maison.

Le comité exécutif recommande le recrutement de trois agents d'exécution des arrêtés municipaux supplémentaires. Cela devrait coûter 360 000 $ par an à la Ville de Regina.

Avec les informations de Deanna Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !