•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Microsoft lance une gamme d’accessoires informatiques adaptés

Le géant en a fait l’annonce lors de son douzième sommet annuel Microsoft Ability Summit mardi.

Chargement de l’image

Microsoft a dévoilé ses nouveaux périphériques – boutons, souris et socle d’accueil – conçus pour faciliter la vie des personnes handicapées qui souhaitent utiliser un ordinateur.

Photo : Microsoft

Radio-Canada

En matière d’accessoires adaptés, Microsoft fait bonne figure face à des adversaires comme PlayStation et Nintendo, notamment avec sa manette adaptative pour la console de jeux vidéo Xbox. L’entreprise persiste et signe en dévoilant une nouvelle gamme de produits, dont une souris, conçue pour les différents besoins des personnes vivant avec un handicap.

Nous avons beaucoup appris au cours du processus de conception de la manette adaptative Xbox et nous voulions étendre ces leçons plus loin, en les appliquant à tous les aspects de la vie d’une personne, a indiqué Microsoft dans un billet de blogue.

Le géant lance donc trois nouveaux accessoires, soit une souris, des boutons et un socle d’accueil, qu’il décrit tous comme des outils très personnalisables et faciles à utiliser.

La souris est munie d’une queue qui permet de reposer le poignet. Elle peut également être équipée d’un repose-pouce (interchangeable pour les personnes gauchères ou droitières), ce qui la fait ressembler à une souris ordinaire, et est conçue pour que des accessoires imprimés en 3D puissent y être fixés.

Microsoft a aussi dévoilé ses boutons faciles à enfoncer, qui, une fois programmés, permettent d’exécuter des raccourcis clavier complexes. Des accessoires imprimés en 3D peuvent aussi facilement y être ajoutés.

Le dernier dispositif présenté par Microsoft, le socle d’accueil, est un bloc rectangulaire comprenant plusieurs ports et boutons. Parmi ceux-ci, on compte trois prises USB-C et une touche Bluetooth facile à enfoncer et à reconnaître par le toucher. Il peut donc servir de passerelle entre les boutons, l’ordinateur portable et le téléphone, par exemple.

L’objectif est de permettre aux personnes qui ont des difficultés à utiliser une souris et un clavier ordinaires de créer leur configuration idéale, d’augmenter leur productivité et d’utiliser leurs applications préférées plus efficacement, mentionne l’entreprise.

Microsoft ne s’arrête pas là : l’entreprise a aussi annoncé l’ouverture d’un nouveau laboratoire technologique inclusif afin de poursuivre son travail d’inclusivité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !