•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bingo propose des circuits aux cyclistes à travers tout Winnipeg

Une femme en vélo sur une voie cyclable à Winnipeg.

La plupart des sentiers proposés par le bingo sont protégés de la circulation.

Photo : Radio-Canada / Darren Bernhardt

Un duo père-fils a lancé un bingo pour offrir des circuits de vélos relativement sécurisés aux cyclistes amateurs de Winnipeg.

Le site Winnipeg Cycling Bingo (Nouvelle fenêtre) a été créé par Steve Lambert et son fils, Julien Bertazzo Lambert. Il propose 25 lieux répertoriés aux amateurs de vélo.

Cette idée est née à partir d’une simple discussion. J’étais à côté de mon fils chez ma mère et il avait son ordinateur portable. Je lui ai dit que j’aimerais faire une sorte de bingo pour les cyclistes de Winnipeg, mais je ne savais pas comment faire, raconte Steve Lambert.

Julien Bertazzo Lambert et son père, Steve, dans une voiture.

Julien Bertazzo Lambert et son père, Steve, ont créé un site de bingo pour offrir des circuits de vélos relativement sécurisés aux cyclistes amateurs de Winnipeg.

Photo : Soumis par Steve Lambert

Environ 25 minutes plus tard, la base du site était construite, ajoute-t-il.

Au total, ça nous a pris une fin de semaine, précise Julien Bertazzo Lambert, qui étudie les sciences informatiques à Toronto. Le site n’est pas très compliqué : il y a trois boutons et le site propose des trajets de façon aléatoire.

Des circuits globalement sécurisés

Au total, une vingtaine de trajets sont proposés. Julien Bertazzo Lambert a pris en charge les enjeux techniques dans la construction de ce site. Son père, Steve, a quant à lui fourni les idées de circuits, les photos et les descriptions qui accompagnent les lieux. Il a aussi créé les cartes qui indiquent précisément l’itinéraire.

La plupart des trajets sont sécurisés et suivent le tracé des pistes cyclables à Winnipeg. Il y a des façons de traverser Winnipeg avec des pistes et des sentiers sécurisés sur des kilomètres, relève Steve Lambert.

« C’est important, d’après moi, de découvrir les sentiers qui sont là parce qu’il y en a, comme celui qui longe Bishop Grandin, qui permettent de rouler sur des kilomètres tout en étant séparé des véhicules. »

— Une citation de  Steve Lambert, amateur de cyclisme

Cependant certaines pistes existantes ne sont pas reliées les unes aux autres, car la capitale manitobaine est encore en train de construire son réseau.

Par conséquent, Steve Lambert avertit que tous les trajets ne sont pas forcément adaptés aux familles. Il y a des sections où la piste n’est pas séparée de la circulation, et ce sur quelques pâtés de maisons.

Cependant, quand c’est le cas, les rues empruntées sont généralement peu fréquentées.

Des parcours d’une vingtaine de kilomètres à… 131 km

Le site en lui-même est extrêmement simple. Il est composé de trois boutons, accompagnés de 25 carrés avec une photo et une brève description du lieu mentionné.

C’était comme un exercice pour moi, explique Julien Bertazzo Lambert, qui a déjà travaillé sur de plus gros projets dans le cadre de ses études.

Celui-ci était tout petit et je voulais voir si je pouvais le faire rapidement, avec pas beaucoup de code, ajoute-t-il.

Le résultat n’en est pas moins efficace. Une fois sur le site, les cyclistes amateurs winnipégois ont le choix entre se faire assigner un trajet aléatoire ou un circuit formant une boucle. Quant à la longueur des trajets, elle s’échelonne d’une quinzaine de kilomètres à… 131 km.

Une carte de Winnipeg avec un itinéraire.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le bingo propose un trajet long de 131km qui emmène les cyclistes à travers tout Winnipeg.

Photo : Capture d'écran du Winnipeg Cycling Bingo

Ça c’est l’option hard core, plaisante Steve Lambert. Ce parcours regroupe l’ensemble des 25 carrés proposés sur le site.

« Il y a de très beaux lieux et de très beaux sentiers à Winnipeg. »

— Une citation de  Steve Lambert, amateur de cyclisme

Le père et le fils ont d’ailleurs créé une section spéciale du site, un Temple de la renommée, où les noms des personnes qui auront fait le trajet de 131 km en une journée seront inscrits.

Ils envisagent aussi de traduire le site en français, afin d’offrir une version bilingue. J’aimerais ça avoir un site bilingue. Je vais demander à mon fils quand il revient de Toronto en juin, promet Steve Lambert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !