•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’OSM s’envolera pour la Corée du Sud cet été avant de visiter l’Europe en octobre

Chargement de l’image

L'OSM pourra finalement renouer cette année avec sa longue tradition de tournées internationales.

Photo : Gracieuseté : Orchestre symphonique de Montréal

Radio-Canada

Après deux ans de pandémie, les musiciens et musiciennes de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) reprendront la route cet été pour retrouver leur public à l’international. Pour sa première tournée à la tête de l’OSM, Rafael Payare les amènera en Corée du Sud, du 5 au 8 juillet, avant de visiter cinq villes européennes, du 21 au 28 octobre.

La première tournée internationale de l’OSM remonte à 1962, avec un concert à l’étranger à Vienne, le 5 mai. Au cours des  six décennies qui ont suivi, l’orchestre s’est imposé comme un ambassadeur de Montréal, du Québec et du Canada à l’international avec plus de 55 tournées à son actif.

Pour son voyage en Corée du Sud, annoncé le mois dernier, l’OSM sera accompagné de la violoniste américaine Hilary Hahn et du pianiste sud-coréen Yekwon Sunwoo. La tournée débutera à Séoul et se poursuivra à Daegu et à Tongyeong. Le programme inclura le Concerto pour violon no 1 et le Concerto pour piano no 3 de Prokofiev, la Symphonie no 5 de Mahler ainsi que des œuvres de Ravel et de Debussy.

Au mois d’octobre, l’OSM se rendra à Zagreb, à Budapest, à Vienne, à Bruxelles et à Londres. Les pianistes Vikingur Olafsson, originaire d’Islande, et Bruce Liu, jeune prodige montréalais qui a remporté le Concours international de piano Chopin en 2021, seront également du voyage, tout comme le violoniste italien Augustin Hadelich.

Chargement de l’image

Le pianiste montréalais Bruce Xiaoyu Liu

Photo : Facebook @XiaoyuLiuPiano

Au menu, des œuvres de Liszt, de Ravel, de Chostakovitch, de R. Murray Schafer, de Rachmaninov et de Prokofiev. La chorale viennoise Wiener Singakademie, fondée en 1858, se joindra également à l’OSM le 24 octobre au Konzerthaus de Vienne, pour interpréter Nänie et Schicksalslied de Brahms, suivies de la Symphonie no 5 de Mahler.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !