•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

EA n’utilisera plus la marque FIFA pour ses jeux vidéo de soccer

Chargement de l’image

Le partenariat entre EA et FIFA a duré près de 30 ans.

Photo : EA Canada

Agence France-Presse

Electronic Arts (EA) et la Fédération internationale de Football Association (FIFA) ont mis un terme à leur partenariat de près de 30 ans. L’éditeur américain rebaptise du même coup son célèbre jeu vidéo de simulation de soccer EA Sports FC pour sa mouture 2024, selon ce qu’il a annoncé mardi.

En octobre 2021, plusieurs médias avaient rapporté que la FIFA avait demandé que l’enveloppe allouée par EA pour l’utilisation de son nom soit relevée de 150 à 250 millions de dollars américains (323,3 millions de dollars canadiens).

Déjà insatisfaites du partenariat avant cette nouvelle demande, selon le New York Times, les têtes dirigeantes d’Electronic Arts ont décidé d’y renoncer et de changer le nom du jeu pour sa version 2024. Le millésime 2023, qui sortira cet automne, conservera le nom FIFA.

Malgré ce changement, EA, qui édite la série FIFA à Vancouver, a conservé ses accords avec l’ensemble des autres ligues et fédérations qui lui permettent de proposer de choisir parmi plus de 19 000 joueurs et joueuses, selon ce qu’a expliqué l’éditeur dans un communiqué publié mardi.

Chargement de l’image

C’est dans la version 2016 de la célèbre série de jeux de soccer FIFA d’EA Sports que les équipes féminines ont fait leur entrée dans le monde des simulations de soccer.

Photo : Capture d'écran YouTube / Electronic Arts

Lancée en 1993, la série de jeux vidéo EA Sports FIFA s’est écoulée à plus de 325 millions d’exemplaires, selon des chiffres publiés par EA au début de 2021, ce qui en fait la simulation sportive la plus vendue de l’histoire.

Le jeu a généré, en quasiment 30 ans, plus de 20 milliards de dollars américains (25,8 milliards de dollars canadiens) de chiffre d’affaires, selon le New York Times.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !