•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les séries éliminatoires sont terminées pour le Drakkar de Baie-Comeau

Le Drakkar de Baie-Comeau jouait contre le Phoenix de Sherbrooke lors de cette première ronde.

Le Drakkar de Baie-Comeau dimanche soir au Centre Henry-Leonard.

Photo : Facebook Drakkar

Le Drakkar de Baie-Comeau a été éliminé mardi soir chez lui, au Centre Henry-Leonard : la troupe de Jean-François Grégoire a baissé pavillon contre le Phoenix de Sherbrooke, par la marque de 3 à 2.

Sherbrooke remporte cette série de première ronde 3 à 1.

Baie-Comeau avait pourtant pris les devants mardi soir 2 à 1 en début de 2e période.

Joshua Roy du Phoenix de Sherbrooke, le meilleur marqueur de la ligue en saison régulière, a toutefois marqué deux buts sans riposte, dont le but gagnant avec moins de 3 minutes à faire au match. Baie-Comeau n'a pas été en mesure de créer l'égalité en fin de match.

Benjamin Corbeil au Centre Henry-Leonard dimanche soir.

Benjamin Corbeil, attaquant du Drakkar

Photo : Facebook Drakkar

« Je suis fier des gars, on a tout donné. On a donné une maudite bonne adversité à Sherbrooke, mais c'est sûr que c'est [dur] sur le moral.  »

— Une citation de  Benjamin Corbeil, attaquant, Drakkar

L'attaquant du Drakkar, Benjamin Corbeil, dit avoir senti le soutien des partisans lors des deux derniers matchs qui se sont déroulés au Centre Henry-Leonard. L'ambiance était incroyable et ça a tellement porté les joueurs, rapporte le joueur lors d'un point de presse diffusé sur la page Facebook du Drakkar.

« C'est sûr que globalement, je ne pense pas être satisfait. C'est sûr que c'est frustrant de perdre par un but de même, tu veux toujours faire l'arrêt, mais on a un petit quelque chose de beau ici, avec les partisans. »

— Une citation de  Olivier Adam, gardien de but, Drakkar

Le gardien de but de l'équipe, Olivier Adam, se réjouit de l'expérience que cette première ronde de séries éliminatoires a donnée aux jeunes joueurs. Pour les jeunes qui vivent ça, c'est quoi une [partie] de série, ce sont des [parties] serrées, ce sont de [dures parties]. L'ambiance, ça ne peut qu'être positif et je suis content qu'on se soit rendus là, soutient le gardien de but.

Jean-François Grégoire expliquait alors ses attentes face à la première ronde, devant la glace du Centre Henry-Leonard.

Jean-François Grégoire, quelques jours avant le début de la première ronde au Centre Henry-Leonard.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

« Ça a été fantastique, pour moi ce n'est pas une question de rondes. Ceux qui ont été là on fait du bruit [...] merci à tout le monde qui a été là. »

— Une citation de  Jean-François Grégoire, entraîneur-chef du Drakkar

Je comprends la déception des gars, ils ont travaillé [...] les gars ont tout donné, a mentionné l'entraîneur-chef Jean-François Grégoire lors de la conférence de presse mardi soir.

L'important, c'est d'avoir la tête haute et ils peuvent avoir la tête haute, a-t-il ajouté.

Le Phoenix de Sherbrooke affrontera l'Armada de Blainville-Boisbriand en deuxième ronde.

Avec les informations de William Phénix

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !