•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’île de Vancouver certifiée destination internationale durable

Chargement de l’image

Un paysage de l'île de Vancouver, près d'Ucluelet.

Photo : Radio-Canada / Raluca Tomulescu

L'organisation touristique de l'île de Vancouver, 4VI, anciennement Tourism Vancouver Island, a obtenu la certification Biosphère, qui désigne la région comme une destination internationale durable.

La certification indique que les pratiques de l'île de Vancouver sont conformes aux 17 objectifs de développement durable que se sont fixés les Nations unies pour 2030, dans des domaines tels que l’assainissement de l’eau, l’énergie propre, la consommation responsable ou encore la lutte contre les changements climatiques. Elle est délivrée par l'Institut du tourisme responsable (RTI), une organisation non gouvernementale à but non lucratif qui en fait la promotion à l’échelle internationale.

On parle par exemple du traitement des eaux usées ou de l'utilisation de produits locaux, pour les restaurants, les entreprises, les hôtels, précise le président et directeur général de 4VI, Anthony Everett.

Chargement de l’image

Le président et directeur général de 4VI, Anthony Everett.

Photo : Anthony Everett

Il est conscient que les consommateurs recherchent de plus en plus des expériences durables, d’un point de vue environnemental, lorsqu’ils voyagent, et souhaite que le tourisme puisse être une force de l’île de Vancouver dans ce domaine.

« Nous voulons que les entreprises et les communautés réussissent, et ce n'est que par la durabilité que nous y parviendrons. »

— Une citation de  Anthony Everett, président et directeur général, 4VI

La prochaine étape, précise Anthony Everett, consiste à travailler avec les entreprises et les communautés pour qu’elles développent leur propre plan d’action lié aux 17 objectifs de développement durable des Nations unies.

Le travail n’est pas fini pour autant pour 4VI, qui doit à son tour, chaque année, soumettre son propre plan à l'Institut du tourisme responsable pour que la certification soit renouvelée. Une fois que vous recevez la certification, vous vous engagez à une amélioration continue, explique Anthony Everett.

Un groupe sélect

L'île de Vancouver se joint à un groupe d’une cinquantaine de destinations dans le monde qui ont reçu la certification Biosphère. Trois autres organisations seulement l’ont reçue au Canada, toutes situées en Colombie-Britannique. Il s’agit des associations touristiques Cariboo Chilcotin Coast, Kootenay Rockies, et Thompson Okanagan.

Selon le site Biosphere Tourism, les candidatures du Grand Victoria et de la Région touristique Northern British Columbia sont en cours d’évaluation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !