•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zibi : un quartier carboneutre avec un système énergétique unique en Amérique du Nord

Un plan aérien du site Zibi.

Le site Zibi de 34 acres chevauche les municipalités d'Ottawa et de Gatineau.

Photo : Gracieuseté du groupe Zibi

Radio-Canada

Le promoteur immobilier Dream Unlimited avait de grandes ambitions environnementales pour le quartier résidentiel et commercial Zibi, qui chevauche les municipalités d’Ottawa et de Gatineau. Grâce au lancement mardi d’un système énergétique innovateur, Zibi est devenu le premier quartier carboneutre de la grande région de la capitale nationale.

Le nouveau système énergétique de Zibi est le seul en Amérique du Nord à utiliser des déchets post-industriels de faible qualité pour le chauffage de ses immeubles et l’un des rares systèmes énergétiques de quartier (SEQ) à ne pas avoir recours aux combustibles fossiles, a déclaré le promoteur lors de l'inauguration.

Le système énergétique de Zibi est autosuffisant. Le chauffage récupère la chaleur des effluents qui proviennent du processus de fabrication du papier sanitaire de l’usine voisine Kruger, tandis que le système de climatisation s’alimente dans les eaux refroidies de la rivière des Outaouais.

Une infographie qui explique le fonctionnement du système énergétique de Zibi : la chaleur provenant des effluents à basse température sera récupérée à la fin du processus de fabrication de papiers sanitaires de l’usine voisine, Produits Kruger, puis sera injectée dans la nouvelle centrale de production d’énergie de la communauté. En été, la chaleur sera rejetée dans la rivière des Outaouais au moyen de refroidisseurs, ce qui générera de l’eau froide de façon efficiente pour climatiser les immeubles.

Une fois terminés, tous les immeubles résidentiels et commerciaux de Zibi (qui totalisent 4 millions de pieds carrés) seront interconnectés par une boucle hydroponique qui distribuera la chaleur et la climatisation.

Photo : Gracieuseté du groupe Zibi

Un projet fou, dit le maire d'Ottawa

Je me rappelle quand Jeff [Westeinde, le président de Zibi] m'a initialement parlé de ce projet. Je me suis dit que ce gars était fou , a blagué le maire d'Ottawa, Jim Watson, lors de la visite de la centrale, située au niveau inférieur de l’immeuble résidentiel locatif Aalto, à Gatineau.

C'est une façon très innovatrice de réduire notre empreinte carbone, c'est bon pour l'environnement et, en plus, ça nous sauve de l'argent.

« On ne brûle rien! »

— Une citation de  Jeff Westeinde, le président de Zibi

Jeff Westeinde a indiqué que le chauffage et la climatisation du quartier Zibi n’émettront aucun gaz à effet de serre (GES) et permettront de réduire les GES de 4420 tonnes chaque année.

Des tuyaux colorés

La tuyauterie qui compose la centrale du système énergétique du quartier Zibi.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Notre système utilise beaucoup moins d'électricité et pas du tout de gaz, a-t-il dit, enthousiaste. Il générera de l'énergie pour [des immeubles résidentiels et commerciaux qui représentent] une superficie de quatre millions de pieds carrés. C'est l'équivalent d'enlever 1000 voitures de la route.

C'est un système relativement simple sur le plan d'ingénierie, a poursuivi M. Westeinde, mais il est très complexe à mettre sur pied en raison du nombre de partenaires qui participent au projet. Il y a des jours où nous avons cru que nous n'y arriverions jamais, a-t-il admis.

Le système de chauffage et de refroidissement carboneutre du projet Zibi a vu le jour grâce à un partenariat d’affaires entre Zibi, Hydro Ottawa et Produits Kruger.

Ce projet ne met pas seulement en valeur le potentiel d’innovation dans le secteur de l’énergie, mais aussi la façon dont nous pouvons adapter nos entreprises, nos produits et nos stratégies pour améliorer le sort de la planète grâce à des activités à zéro émission nette, à zéro déchet et à énergie zéro, a fait valoir dans un communiqué Bryce Conrad, président et chef de la direction d’Hydro Ottawa.

Le président et chef de la direction de Dream Unlimited, Michael Cooper, a déclaré pour sa part que le système de Zibi est un modèle pour les communautés du monde entier quant à la manière de créer des partenariats novateurs qui contribuent à réduire les effets des changements climatiques.

Le projet a bénéficié d’un prêt de 23 millions de dollars du gouvernement fédéral en avril 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !