•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cartes SIM pour aider les marins ukrainiens

Le Port de Trois-Rivières

À ce jour, le Foyer des marins a remis 62 cartes SIM aux travailleurs ukrainiens (archives).

Photo : Radio-Canada / Jennifer O'Bomsawin

Radio-Canada

Des marins ukrainiens ont reçu un cadeau d’une valeur inestimable à leur passage au Port de Trois-Rivières. Ces dernières semaines, le Foyer des marins leur a remis des cartes SIM pour les aider à joindre leurs proches qui sont coincés en zone de guerre.

Il y a des problèmes de communication à cause de la guerre, alors cet outil leur est très favorable, explique Paul Racette, directeur général du Foyer des marins.

À ce jour, 62 cartes SIM permettant d’obtenir du réseau cellulaire ont été offertes aux marins ukrainiens, ce qui ne manque pas de les émouvoir, raconte-t-il. Il y en a qui ne le croient pas. "On te le donne, c’est gratuit". Ça ne pourrait pas être plus apprécié.

Le Port de Trois-Rivières n’a pas permis à Radio-Canada de rencontrer les travailleurs ukrainiens. Ils seraient une dizaine à faire escale au Port de Trois-Rivières, selon le Foyer des marins.

La mission de cet organisme à but non lucratif est d’accueillir et de réconforter les travailleurs maritimes de toute provenance. Or, la détresse des Ukrainiens donne un nouveau sens à cette vocation, observe M. Racette.

C’est terrible ce qu’ils vivent. Il y en a un qui me racontait que sa maison est à Kherson. Il m’a dit : "Tout ce que j’ai, c’est essayer de localiser ma famille qui est éparpillée en Allemagne. Je n’ai plus rien."

Malgré les milliers de milles nautiques qui les séparent de leur pays d’origine, la guerre les tourmente au quotidien. Encore hier, un marin m’a montré la photo de son frère en guet-apens dans Marioupol, raconte Paul Racette, saisi par l’émotion.

Une carte SIM de 5 gigaoctets ne coûte qu’une trentaine de dollars à l’organisation, mais elle prend ici une valeur inestimable. 

La North American Maritime Ministry Association a financé l’opération à hauteur de 1000 $. L’initiative ne fait que commencer, précise le Foyer des Marins, qui invite la population à donner par l’entremise de sa page Facebook.

Avec les informations de Charles-Antoine Boulanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !