•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Bourse de Toronto plombée par la chute des prix des matières premières

Chargement de l’image

La baisse du marché de lundi s'inscrit dans le prolongement de la pression subie par les marchés ces dernières semaines, selon un expert de la firme Edward Jones.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Dion

La Presse canadienne

La Bourse de Toronto a plongé lundi de plus de 600 points, dans un déclin généralisé alimenté par la chute des prix des matières premières, tandis que les investisseurs continuent de s'inquiéter des effets des hausses de taux d'intérêt.

La baisse du marché de lundi, qui a touché dans une mesure assez similaire les marchés américains, s'inscrit dans le prolongement de la pression subie par les marchés ces dernières semaines, a observé Craig Fehr, stratège en investissement pour la firme Edward Jones.

Les marchés ont du mal à s'adapter à un environnement dans lequel les banques centrales en général, mais peut-être surtout la Fed, devraient continuer à resserrer [leur politique monétaire] dans une économie qui montre un peu d'usure.

L'indice composé S&P/TSX avait été quelque peu isolé de la tendance plus tôt dans l'année, grâce à la hausse des prix des matières premières. Lundi cependant, on a observé des baisses des principales ressources, et les inquiétudes des investisseurs concernant les perspectives de croissance ont contribué à faire baisser le marché.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a effacé 633,59 points, soit 3,07 %, pour terminer la journée avec 19 999,69 points.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a cédé 653,67 points à 32 245,70 points. L'indice élargi S&P 500 a perdu 132,10 points, soit 3,2 %, à 3991,24 points, tandis que l'indice composé du NASDAQ a laissé 521,41 points, ou 4,29 %, à 11 623,25 points.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a reculé de 6,68 $ US à 103,09 $ US le baril, pendant que celui du gaz naturel a rendu 1,02 $ US à 7,03 $ US le million de BTU.

Le recul du pétrole a fait fléchir les actions du secteur de l'énergie, y compris celle de Suncor Énergie, qui a rendu 5,07 %. Le titre de Cenovus Energy a perdu 7,31 % et celui de Canadian Natural Energy a reculé de 7,17 %. Dans l'ensemble, le groupe de l'énergie a plongé de 7,06 %.

Le recul des prix du pétrole et la hausse des rendements obligataires a exercé une pression sur le dollar canadien, qui s'est négocié au cours moyen de 77,14 ¢ US, en baisse par rapport à celui de 77,63 ¢ US de vendredi.

Tous les autres secteurs du TSX ont aussi reculé, y compris celui des matériaux, qui a rendu 5,6 % alors que le prix de l'or se dépréciait de 24,20 $ US à 1858,60 $ US l'once et que celui du cuivre effaçait 7,4 ¢ US à 4,19 $ US la livre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !