•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Démantèlement d’un réseau de trafic de drogue dans l’ouest de Montréal

Chargement de l’image

Les perquisitions ont été menées à Sainte-Anne-de-Bellevue, Sainte-Geneviève, Pierrefonds, Dollard-des-Ormeaux, au centre-ville de Montréal ainsi qu’à Québec.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

La police de Montréal a arrêté 10 personnes, la semaine dernière, lors du démantèlement d’un réseau de trafic de drogue qui opérait principalement dans l’ouest de la métropole.

Selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), les arrestations ont été réalisées lors d’une série de perquisitions menées à Sainte-Anne-de-Bellevue, à Dollard-des-Ormeaux, dans les arrondissements de L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève et de Pierrefonds–Roxboro, au centre-ville de Montréal ainsi qu’à Québec.

Diverses armes ont été saisies, dont quatre armes à feu, en plus de 100 000 $ en argent comptant et de plus de 200 000 $ en stupéfiants et médicaments, dont de la cocaïne, du crack, du Xanax, du Dilaudid, de l’isotonitazène, du Viagra, de la méthamphétamine, du haschich, du cannabis et des champignons hallucinogènes.

Tous les prévenus dans ce dossier ont comparu devant le tribunal vendredi dernier, au palais de justice de Montréal.

Les principaux suspects appréhendés sont Vincent Roy, 25 ans, Mohamed Ali Hraoui, 24 ans, Alexandre Grigoras, 24 ans, Bradley Provencher, 23 ans, et Ajay Ambreya Singh, 24 ans.

Ils doivent répondre de plusieurs chefs d’accusation reliés à la possession et à la vente de stupéfiants ainsi qu'à la possession illégale d’armes à feu.

Les cinq autres personnes arrêtées, trois femmes et deux hommes, auraient joué un rôle secondaire à l’intérieur du réseau, précise le SPVM dans un communiqué.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.