•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une exposition du Salon du livre de la Côte-Nord est la cible de graffitis

De gros X sur deux affiches de l'exposition.

Le 38e Salon du livre de la Côte-Nord se déroulera du 12 au 15 mai prochain à l'aréna Guy-Carbonneau de Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Charles-Étienne Drouin

Le Salon du livre de la Côte-Nord déplore que des affiches d’une de leur exposition intitulée Ceci n'est pas une pub aient été la cible de graffitis à la craie au cours de la fin de semaine.

Dans le cadre du 38e Salon du livre de la Côte-Nord, des affiches de l’exposition ont été installées sur la promenade du Vieux-Quai de Sept-Îles.

Des graffitis sur l'une des affiches de l'exposition.

Le Salon de la région a dénoncé sur Facebook que l'œuvre a été la cible d’un graffiteur.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Même si les graffitis ont été dessinés à la craie, la directrice générale du Salon du livre de la Côte-Nord, Mélanie Devost, s’inquiète des coûts qui pourraient découler d’une remise à neuf.

On pourrait peut-être tenter d'effacer délicatement les graffitis pour ne pas abîmer les panneaux, mais semblerait-il que quand même, ça fait pâlir un peu les panneaux, qu’on devra peut-être refaire éventuellement, explique-t-elle.

« De voir ces choses-là déplorables à quelques jours du Salon du livre de la Côte-Nord, c’est sûr que ça mine un peu le moral, mais on va de l’avant quand même.  »

— Une citation de  Mélanie Devost, directrice générale du Salon du livre de la Côte-Nord
Mélanie Devost lors d'une entrevue à Radio-Canada.

Mélanie Devost, directrice générale du Salon du livre de la Côte-Nord (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Mme Devost ajoute que les visiteurs pourront probablement lire le contenu des panneaux dans les prochains jours.

C’est beaucoup de travail d’organiser un tel événement. Donc, on espère que les gens qui ont fait [ces graffitis] soient conscients que c’est plus de troubles que d’autres choses, note-t-elle.

La co-directrice artistique et littéraire de l’exposition, Isabelle Forest, regrette cette situation, mais indique par écrit que la possibilité que les œuvres soient vandalisées fait partie des risques de présenter du contenu dans l’espace public.

« Cette situation démontre que l’humain a un besoin fondamental de s’exprimer. »

— Une citation de  Isabelle Forest, co-directrice artistique et littéraire de l’exposition Ceci n'est pas une pub

Les textes de Ceci n’est pas une pub demeurent eux-mêmes intouchables et pourront être diffusés de nouveau, sur des panneaux restaurés ou neufs, déclare Mme Forest.

Un acte récurrent de vandalisme?

Le Salon du livre du Saguenay–Lac-Jean avait aussi diffusé à l’automne dernier l’exposition Ceci n’est pas une pub.

Vers la fin de l’exposition, on s’est rendu compte qu’on avait des panneaux vandalisés, un peu comme sur la Côte-Nord, explique Sylvie Marcoux, directrice du Salon du livre du Saguenay–Lac-Jean.

Sylvie Marcoux en entrevue à Radio-Canada.

Sylvie Marcoux est la directrice générale du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean (archives).

Photo : Radio-Canada

Mme Marcoux affirme que certains panneaux étaient arrachés, tandis que d’autres ont disparu.

« L'œuvre a été exposée à Québec, à Trois-Rivières, à Gatineau, au Saguenay et sur la Côte-Nord. Il y a juste eu nous, le Saguenay et la Côte-Nord, qui avons eu des panneaux endommagés. »

— Une citation de  Sylvie Marcoux, directrice du Salon du livre du Saguenay-Lac-Jean

Si on n’avait pas eu de problème comme ça en 2021, peut-être qu’on aurait représenté Ceci n’est pas une pub en 2022, observe-t-elle.

Mélanie Devost, qui a discuté avec Mme Marcoux, ne pense pas que l’acte de vandalisme à Sept-Îles et celui au Saguenay-Lac-Jean sont liés.

Ma collègue Sylvie Marcoux, ça lui avait aussi fendu le cœur. Pour nous qui sommes des OBNL, de remplacer ces panneaux-là avant de les remettre à notre partenaire, c’est des sommes supplémentaires qui n’étaient pas prévues à notre budget, raconte Mélanie Devost.

Le 38e Salon du livre de la Côte-Nord se déroulera en personne du 12 au 15 mai prochain à l'aréna Guy-Carbonneau de Sept-Îles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !