•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des panneaux électoraux vandalisés avec des propos haineux à Scarborough

« Nous voulons mener une campagne positive et cela ne va pas du tout nous déconcentrer », a commenté Mitzie Hunter, candidate libérale.

 Mitzie Hunter devant des affiches de sa campagne électorale.

Affiliée au parti libéral, Mitzie Hunter est députée provinciale de Scarborough-Guildwood depuis 2013.

Photo : CBC

Radio-Canada

La police a lancé une enquête à la suite d’actes de vandalisme sur 16 panneaux électoraux de la candidate libérale Mitzie Hunter, de la circonscription de Scarborough-Guildwood.

La députée du parti libéral de l'Ontario s’est dite choquée de découvrir dimanche que plusieurs de ses panneaux électoraux avaient été défigurés par des propos haineux dans le secteur des rues Ellesmere et Markham.

Nous condamnons fermement [cette] action. Ce n'est pas ce que nous sommes à Scarborough, a déclaré Mme Hunter. Je suis députée provinciale depuis neuf ans et cela ne s'est jamais produit auparavant [...] franchement, c'est dégoûtant.

Mme Hunter se rendait dans un foyer de soins de longue durée lorsqu'elle a pris connaissance des propos haineux défigurant son matériel électoral.

Ce qui était véhiculé sur les panneaux [...] Nazi, fasciste et même un qui disait blackface, c'était incroyablement décevant pour moi personnellement de voir ça, ayant grandi dans cette communauté, [ayant] toujours eu le sentiment d'appartenir à cet endroit.

Bannière promotionnelle de notre dossier sur les élections 2022 en Ontario.

Le bureau de la députée a été averti de l'incident par un automobiliste, Allan Lacosse, qui conduisait dans le secteur avec son frère lorsqu'il a remarqué les graffitis injurieux.

C'était un peu troublant à voir dès le matin, a-t-il partagé. De toutes mes années dans la ville de Toronto, je n'ai jamais vu cela auparavant.

M. Lacosse a indiqué qu'il y avait environ 25 panneaux de campagne électorale dans le secteur, appartenant à des candidats des partis libéral, PC et NPD, mais que seuls les panneaux de la candidate libérale ont été défigurés.

Les panneaux dégradés ont été enlevés plusieurs heures après, a-t-il ajouté.

Mme Hunter affirme que la police prend l'incident très au sérieux et qu'il n'affectera pas sa campagne de réélection.

Nous voulons mener une campagne positive et cela ne va pas du tout nous déconcentrer, a souligné la candidate libérale.

Avec les informations de Sara Jabakhanji de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !